Antoine François Prévost

Quelques mots sur l'auteur :

Antoine François Prévost

Homme d'Eglise, romancier, journaliste et historien français, l'abbé Prévost est né le 1er avril 1697 dans le Pas-de-Calais à Hesdin, il est décédé le 25 novembre 1763 à Courteuil dans l'Oise.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 17 citations de l'abbé Antoine Prévost :

La joie est souvent mère de quantité de folies.
Abbé Antoine Prévost ; Histoire du chevalier Grandisson (1755)

Un cœur de père est le chef-d'œuvre de la nature.
Abbé Antoine Prévost ; Manon Lescaut (1731)

On ne ferait pas une divinité de l'amour s'il n'opérait souvent des miracles.
Abbé Antoine Prévost ; Pensées et maximes (1697-1763)

La simple admiration est un sentiment tranquille et désintéressé.
Abbé Antoine Prévost ; Histoire de M. Cleveland (1731-1739)

Il faut savoir vivre sans être à charge à personne.
Abbé Antoine Prévost ; Manon Lescaut (1731)

L'amour, c'est aimer sans intérêt, sans jalousie, et sans inconstance.
Abbé Antoine Prévost ; Mémoires et aventures d'un homme (1728-1731)

Le ton fait tout.
Abbé Antoine Prévost ; Histoire générale des voyages (1746-1759)

Le bon vin inspire de la gaieté aux hommes.
Abbé Antoine Prévost ; Manon Lescaut (1731)

Une âme sage et vertueuse ne saurait être longtemps malheureuse.
Abbé Antoine Prévost ; Le philosophe anglais (1731-1739)

Seul la vertu rend un honnête homme heureux.
Abbé Antoine Prévost ; Le philosophe anglais (1731-1739)

Le cœur d'un malheureux est idolâtre de sa tristesse autant qu'un cœur heureux l'est de ses plaisirs.
Abbé Antoine Prévost ; Le philosophe anglais (1731-1739)

La plus douce consolation d'une grande douleur est d'avoir la liberté de se plaindre.
Abbé Antoine Prévost ; Le philosophe anglais (1731-1739)

L'amour est capable de tous les excès.
Abbé Antoine Prévost ; Dictionnaire portatif des mots français (1750)

L'intérêt ou la vengeance ne laissent point de repos.
Abbé Antoine Prévost ; Histoire de Marguerite d'Anjou (1740)

Il n'y a que la force du bon sens qui soit capable de nous retenir dans nos bornes.
Abbé Antoine Prévost ; Histoire de Marguerite d'Anjou (1740)

Rien n'est plus violent que d'être affligé sans oser communiquer ses peines.
Abbé Antoine Prévost ; Mémoires et aventures d'un homme (1728-1731)

Il faut compter ses richesses par les moyens qu'on a de satisfaire ses désirs.
Abbé Antoine Prévost ; Manon Lescaut (1731)

La liste des auteurs populaires :