Adam Bernard Mickiewicz

Quelques mots sur l'auteur :

Adam Mickiewicz

Professeur, poète et écrivain polonais, Adam Bernard Mickiewicz est né le 24 décembre 1798 à Zaosie, il est décédé du choléra le 26 novembre 1855 à Constantinople.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 79 citations de Adam Mickiewicz :

Lorsque sur ma main parfois ta main se pose, en quel repos suave alors je suis plongé !
Adam Mickiewicz ; Incertitude (1825)

Le flatteur et le médisant sont de la même espèce ; tous deux courent après la faveur. Ayez plus de dégoût pour le premier que pour le second. La calomnie renferme toujours une leçon pour le sage ; l'adulation trompe souvent le sage et confirme l'idiot dans sa turpitude.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Le témoignage est plus terrible pour le crime que l'accusation ; le criminel injurie l'accusateur, mais il se jette sur le témoin. La foule a quelquefois outragé les sages, mais elle a toujours lapidé les apôtres.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Mourir n'est rien, c'est vivre qui est difficile.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

On reconnaît l'homme supérieur dans la foule, parce qu'il fait toujours ce qu'il sait faire.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

La sagesse mondaine est comme un feu follet : quand vous êtes dans le droit chemin, elle brille pour vous en faire dévier ; et quand vous êtes à côté, elle disparaît.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Un arbre afin de fleurir et fructifier, doit gravir dans les airs sur ses feuilles comme sur des échelons : il puise dans le sein de la terre les sucs dont il se nourrit ; mais il ne produit de fruits que dans une zone supérieure.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Il n'est pas mal d'être ridicule : on s'est moqué des rois, des sages, des guerriers, des poètes, des médecins, des prêtres ; on s'est moqué de tout excepté de Satan : et lui seul n'est point ridicule.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Ce monde n'est qu'une fable ! — D'accord, mais chaque fable a pour but une moralité.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Les vrais sages sont comme les astres ; ils semblent demeurer en place, lorsqu'ils se meuvent et agissent.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Si l'homme affligé d'insomnie a tort de se mettre au lit, de fermer les yeux, car il prolonge sa nuit en agissant ainsi, le criminel fait bien plus mal en se donnant la mort : guéris-toi de l'insomnie avant d'aller reposer dans la tombe.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Le sage apprécie les hommes ordinaires par leurs discours, et les hommes supérieurs par leur silence.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Il faut une volonté pour un dessein ; un chef stupide est encore meilleur que dix raisonnables.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Les braves gens ne peuvent rien avoir en ce monde, mais les scélérats ne pourront rien avoir dans l'autre.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Satan pêche dans les ténèbres, c'est un oiseau de nuit ; cache-toi dans la lumière, il ne pourra t'apercevoir.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

L'égoïste n'est pas celui qui fuit devant les hommes, mais celui qui les poursuit comme une proie.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

La tentation est une vague ; elle submerge les mauvais nageurs, et porte les bons.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Le passé est aussi loin de nous que l'avenir ; pour comprendre le passé, il faut avoir deviné l'avenir.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Dois-je travailler ou souffrir ? — Imite le Sauveur ; comme lui, souffre et travaille sans cesse !
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Le sot est comme un âne au manège ; il a les yeux bandés, et remuant toujours, il reste toujours à la même place.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Tu ne te réconcilieras avec ton ennemi que si tous deux vous vous réconciliez d'abord avec Dieu.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

L'homme qui ment est un faux monnayeur : de son laiton, à lui seul il appauvrira le monde.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Le corps est un résumé du monde ; l'âme est un abrégé de l'histoire du monde.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Il est dans l'Écriture autant de vérités que d'étoiles dans le ciel : meilleurs sont vos yeux, plus vous en voyez.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)

Quand Dieu inspire, son sein engloutit tout le passé ; quand Dieu expire, il répand tout l'avenir.
Adam Mickiewicz ; Maximes et sentences (1798-1855)