Albert Brie

Quelques mots sur l'auteur :

Albert Brie

Écrivain et sociologue canadien né à Québec en 1925, Albert Brie est venu à l'écriture par le journalisme. D'abord annonceur à la radio, Albert Brie a écrit par la suite plus de 3.500 sketches pour une émission radiophonique célèbre diffusée pendant plusieurs années à Radio-Canada : Chez Miville. Brie a également publié deux ouvrages sous forme d'aphorismes : Le mot du silencieux en 1978, et le retour du silencieux publié en 1989.

Les 72 citations de Albert Brie :

La peur de l'effort est plus épuisante que l'effort même.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Compétence - Incapacité de s'adapter au savoir-faire de la moyenne des travailleurs.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Nous aimons bien que les gens soient francs avec nous, à condition qu'ils se trompent.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

L'homme qui ne cherche absolument pas à se connaître veut s'éviter une mauvaise fréquentation.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Aux yeux d'un commerçant, un consommateur averti en vaut la moitié d'un.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

La plus habile façon de s'approprier une partie du mérite d'un gagnant est de se montrer bon perdant.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Notre tort à chacun n'est pas de nous croire seul, mais de nous estimer unique.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

La foule dore ce qu'elle adore.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Reconnaissons au célibataire ce mérite qui consiste à se retenir de faire une malheureuse de plus.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

L'information a élevé le commérage à la dignité de la culture.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Tuer le temps est parfois un cas de légitime défense.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

L'homme est devenu le jouet éducatif de l'électronique.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Il y a des gens dont les doigts bafouillent quand ils parlent avec leurs mains.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

L'âge, cette maladie héréditaire que l'on attrape dès sa naissance.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

L'oreille distraite est l'organe du malentendu.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Quand on n'a pas de mémoire, on se répète ; quand on en a, on répète les autres.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Notre tort n'est pas de nous croire seul, mais de nous estimer unique.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

La vérité n'a pas de chance quand elle tombe aux mains de ceux qui ne se trompent jamais.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Notre opinion est une idée que nous avons ; notre conviction, une idée qui nous a.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

En amour, le Je est un pronom possessif.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Le bonheur est une provocation.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Du choc des idées naît fréquemment l'électrocution du jugement.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Comme les grandes douleurs, les grandes reconnaissances sont muettes.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Le temps est un grand maître et un mauvais élève.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Pessimiste : Homme confiant que ça ira mal.
Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)