Alfred Bougeard

Quelques mots sur l'auteur :

Alfred Bougeard

Publiciste et écrivain français né en 1815 à Paris, Alfred Bougeard est décédé en 1880. Outre ses maximes dans Pailles et Poutres (1877), Alfred Bougeard a publié les ouvrages suivants : Observations (1856), Les moralistes oubliés (1858), Danton (1861), Les hommes de la Révolution française (1841).

Les 30 citations de Alfred Bougeard :

Le bonheur est le sommeil de l'amour, le chagrin en est le réveil.
Alfred Bougeard ; Les moralistes oubliés (1858)

On veut bien d'une femme à deux, pourvu qu'on soit le suborneur.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Aimer est un plaisir, être aimé de la personne que l'on aime est le bonheur.
Alfred Bougeard ; Les moralistes oubliés (1858)

Le mariage est la traduction en prose du poème de l'amour.
Alfred Bougeard ; Observations (1856)

Les hommes médiront des femmes tant qu'ils croiront ne pas en être aimés autant qu'ils le méritent. Cela risque de durer très longtemps, mais les femmes le savent et elles en rient.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Les femmes entre elles sont amies jusqu'à l'homme.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

C'est une preuve de sincère amitié d'accueillir sans réserve un redoublement d'amitié.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Soyons indulgents aux grandes actions, elles sont si rarement préméditées.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Un amour défini est un amour fini.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

L'égalité d'humeur décèle un grand mérite ou l'absence de tout mérite.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Quand on a éprouvé l'envie d'être caressé, on comprend la nécessité d'être aimable.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Nous nous connaissons si bien que nous ne haïssons rien plus que les clairvoyants.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Demandez à bon nombre de femmes ce que c'est qu'un sot, et vous saurez où la plupart placent l'esprit.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Le manque de tact a des prétentions à la franchise.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Un ennemi tient plus de place dans notre tête qu'un ami dans notre cœur.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Le bonheur rassemble, mais le malheur réunit.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Le génie crée, le talent reproduit.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Rien ne se paye plus cher que l'audace de dire tout haut ce que chacun pense tout bas.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Nous ne louons franchement que ceux qui s'élèvent sans nous dépasser.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Si les vieillards valent mieux, c'est qu'ils peuvent moins.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

L'amour de la vérité n'est que l'amour de nos propres opinions.
Alfred Bougeard ; Les moralistes oubliés (1858)

Pour faire fortune, ce n'est pas de l'esprit qu'il faut, c'est de la délicatesse qu'il ne faut pas.
Alfred Bougeard ; Les moralistes oubliés (1858)

On ne séduit guère que ceux qui sont déjà séduits.
Alfred Bougeard ; Les moralistes oubliés (1858)

Les sots ont l'esprit de corps.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

Un ami de notre âge est longtemps un jeune homme.
Alfred Bougeard ; Pailles et poutres (1877)

La liste des auteurs populaires :