Alphonse Daudet

Quelques mots sur l'auteur :

Alphonse Daudet

Écrivain et auteur dramatique français né le 13 mai 1840 à Nîmes dans le Gard, Alphonse Daudet est décédé le 16 décembre 1897 à Paris. Il meurt à 57 ans d'un ictus foudroyant à son domicile situé au 41 rue de l'Université, Alphonse Daudet repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de Alphonse Daudet :

Le tourment et le sommeil ne sont pas camarades de lit.
Alphonse Daudet ; Le petit chose (1868)

Qu'on doit être heureux de trouver là, toujours prêt et fidèle, un cœur aimant où l'on peut épancher son chagrin, sans crainte de troubler une confiance, un enthousiasme inaltérable !
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

Ma maison est pleine d'imbéciles, je n'ose plus rentrer.
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

Les grands comédiens ne meurent ni de maladie ni de vieillesse ; ils cessent d'exister quand on ne les applaudit plus.
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

La femme est tantôt bourreau, tantôt victime, mais plus souvent bourreau que victime.
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

Tous les maris n'ont pas le génie pour se faire pardonner, ni un grand soleil de gloire pour sécher les larmes qu'ils font répandre.
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

L'amitié, c'est bon, mais ce qui est encore meilleur que tout, c'est d'avoir la paix dans son ménage.
Alphonse Daudet ; Le Nabab (1871)

L'art c'est beau, rien de tel pour embellir, élargir la vie.
Alphonse Daudet ; Sapho (1884)

Ah ! pourquoi faut-il se quitter, au moment où l'on a tant besoin de s'aimer ?
Alphonse Daudet ; Sapho (1884)

On devrait avoir autour de soi des esprits amis et se livrer à de hautes conversations.
Alphonse Daudet ; Discussion avec Edmond de Goncourt, le 16 octobre 1889.

On a toujours une strophe à polir, une rime plus sonore à trouver.
Alphonse Daudet ; Lettres de mon moulin (1870)

Travailler d'après nature, je n'eus jamais d'autre méthode de travail.
Alphonse Daudet ; Trente ans de Paris (1888)

Les mauvais écrivains croient que le divorce des mots n'est pas permis.
Alphonse Daudet ; Notes sur la vie (1899)

Entre les mots il faut des liaisons passagères, mais pas de mariage éternel.
Alphonse Daudet ; Notes sur la vie (1899)

L'épithète doit être la maîtresse du substantif, jamais sa femme légitime.
Alphonse Daudet ; Notes sur la vie (1899)

Quand c'est l'homme qui est pris en faute, le monde pardonne ; quand c'est la femme, il y a un rejaillissement de honte sur la famille.
Alphonse Daudet ; Rose et Ninette (1892)

Le temps presse quand il faut vivre et faire vivre toute une famille !
Alphonse Daudet ; Soutien de famille (1897)

Les enfants, eux seuls peuvent nous consoler de vieillir.
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

Pour nous autres artistes, vaniteux comme tous ceux qui vivent du succès, de cette estime de surface, capricieuse et flottante, qu'on appelle la vogue ; pour nous surtout, les enfants sont indispensables.
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

L'enfant, ce sourire de bébé, qui s'épanouit toujours et sans cause, n'est-il pas le meilleur rajeunissement moral qu'on puisse avoir ?
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

Épouser une femme qui n'aime pas votre art ! Va, crois-moi, mon cher, ne te marie pas.
Alphonse Daudet ; Les femmes d'artistes (1874)

Les femmes aiment à consoler.
Alphonse Daudet ; Tartarin de Tarascon (1870)

Porter ses chagrins de cœur en écharpe est la meilleure façon de réussir auprès des femmes.
Alphonse Daudet ; Tartarin de Tarascon (1870)

La femme a trouvé la meilleure façon de se défendre, elle file.
Alphonse Daudet ; La petite paroisse (1894)

Marie-toi vite... c'est un bon oreiller pour dormir que le cœur d'une honnête femme.
Alphonse Daudet ; L'Arlésienne, le 1er octobre 1872.