André-Ernest-Modeste Grétry

Quelques mots sur l'auteur :

André Grétry

Célèbre musicien, compositeur et écrivain né le 8 février 1741 à Liège, André Grétry est décédé le 24 septembre 1813 à Montmorency dans le Val-d'Oise. Il meurt à l'âge de 72 ans, sa dépouille repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris, mais son coeur est conservé dans une urne à Liège.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 33 citations de André Grétry :

Le cœur d'une mère est le sanctuaire de la nature.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique, II (1797)

Oui, c'est l'amour qui vivifie tout. Eh ! où serait donc le bonheur, s'il n'était dans le sexe.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique, II (1797)

Les hommes vulgaires s'en laissent aisément imposer par la puissance qu'ils aiment et redoutent.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

La pensive mélancolie de la jeunesse nous fait sourire ; celle de la vieillesse mouille nos paupières, parce que nous présumons que l'une est triste par l'embarras du choix, et que l'autre regrette de n'avoir plus rien à choisir.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Si l'amour-propre ne s'en mêle, la femme n'aime que l'homme qui lui plaît.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Vous aimez trop la solitude, disait-on à un égoïste, à quoi il répondit : Je ne trouve personne qui s'intéresse à moi autant que moi-même.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Les animaux les plus bêtes doivent être fiers, car tous les hommes orgueilleux sont des dindons.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Qu'est-ce que l'homme ? Un joujou de femme ; Qu'est-ce que la femme ? Tout pour l'homme.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Les passions sont à la nature humaine ce que les vents sont à la navigation : sans passions, l'homme est nul ; mal dirigées, il en est tourmenté ; bien gouvernées, il vogue à pleines voiles vers son bonheur.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Il serait parfois plus profitable de se saluer en se disant bonne mort que bonjour.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Croire que l'on sait tout est une erreur profonde, c'est prendre l'horizon pour les bornes du monde.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

La vertu sur la terre est une divinité qui vit des sacrifices qui la rendent immortelle.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

La pudeur est une rose vermeille dont l'haleine seule d'un ange peut approcher sans la ternir.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Si l'homme avait autant de pudeur que la femme, faire l'amour serait une plaisante niaiserie.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

L'amour, pour le philosophe, n'est qu'une unité à laquelle l'imagination de la jeunesse ajoute des zéros.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

L'esprit naturel et cultivé a le parfum de mille fleurs.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Mieux vaut savoir bien que savoir beaucoup ; mieux vaut ne savoir rien que de savoir mal.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Mentir, de quelque manière que ce soit, c'est prêter son argent à un banqueroutier.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

La peine poursuit le crime comme l'ombre suit le corps.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Qu'est-ce que le temps ? Des moments qui se succèdent.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Le mensonge nous donne un instant de répit, que nous payons par de longues souffrances.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Dans toute là nature, il n'est point de force sans vérité, ni de vérité sans force.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Toutes nos forces sont dans la vérité, toutes nos faiblesses dans le mensonge.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Monde, je te fais mes adieux ; éternité, je te salue.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Les femmes ne répondent à la haine des hommes que par la pitié.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique, II (1797)

La liste des auteurs populaires :