Bernard Le Bouyer de Fontenelle

Quelques mots sur l'auteur :

Bernard Fontenelle

Écrivain, poète et philosophe français né le 11 février 1657 à Rouen en Seine-Martime, Bernard Fontenelle est décédé le 9 janvier 1757 à Paris. Élu membre de l'Académie française le 23 avril 1691, Bernard Fontenelle meurt presque centenaire et repose dans l'église Saint-Roch à Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 58 citations de Bernard Fontenelle :

Les plus grandes âmes sont celles qui s'arrangent le mieux dans la situation présente, et qui dépensent le moins en projets pour l'avenir.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Une femme qui n'est que jolie ne peut être qu'un joli hochet.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Si l'opinion est la reine du monde, elle est l'impératrice de France.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Il n'y a rien où la patience éclate avec plus d'avantages que dans les injures.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Si vous ôtez aux hommes toutes les chimères, quel plaisir leur restera-t-il ?
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La beauté du corps inspire l'amour, celle de l'âme commande l'estime.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La force des femmes est dans leur faiblesse.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Les bons ou les mauvais procédés sont les indices du cœur.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

L'esprit de modération, et une certaine sagesse dans la conduite, laissent les hommes dans l'obscurité, il leur faut de grandes vertus pour être connus et admirés, ou peut-être de grands vices.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La libéralité, dont la bonté n'est pas la source, est une profusion qui conduit à l'avarice, et qui ne peut subsister que par elle, mais quand elle naît de la bonté, elle ne connaît point de voies légitimes pour fournir à ses désirs qu'une sage économie.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La flatterie grossière offense un homme délicat au lieu de lui plaire, et elle est ordinairement punie par le mépris, mais quand c'est une langue habile qui a su épargner la pudeur de celui qui est flatté et contenter sa vanité, il faut avoir beaucoup d'esprit pour la rejeter.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Les vertus des femmes sont difficiles, parce que la gloire n'aide pas à les pratiquer. Vivre chez soi ; ne régler que soi et sa famille, être simple, juste et modeste, sont des vertus pénibles, parce qu'elles sont obscures : il faut avoir bien du mérite pour n'être vertueuse qu'à ses propres yeux.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Rien n'est plus triste que la vie des femmes qui n'ont su être que belles, car rien n'est plus court que le règne de la beauté, et il n'y a qu'un fort petit nombre d'années de différence entre une très belle femme, et une femme qui ne l'est plus.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Le mauvais exemple des grands est contagieux aux petits.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

L'esprit a ses besoins, qui sont peut-être plus étendus que ceux du corps. Il veut savoir, et tout ce qui peut être connu lui est nécessaire.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

L'envieux est malheureux de son malheur, et du bonheur d'autrui aussi.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La femme égoïste est un monstre, la nature ne l'avait faite que pour autrui.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

Ne prenez pas la vie au sérieux ; de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant.
Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)

L'amour est le plus matinal de nos sentiments.
Bernard Fontenelle ; Du bonheur (1724)

Le plus grand secret pour le bonheur, c'est d'être bien avec soi.
Bernard Fontenelle ; Du bonheur (1724)

Le véritable courage est très opposé à la témérité qui n'examine rien.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La considération n'enivre pas celui qui en jouit, et n'humilie pas celui qui l'accorde.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

On est rarement maître de se faire aimer, on l'est toujours de se faire estimer.
Bernard Fontenelle ; Les entretiens (1702)

Mieux vaut faire et se repentir, que se repentir et ne rien faire.
Bernard Fontenelle ; Pensées et réflexions (1757)

La vérité dans tout ; la vérité avant tout ; la vérité par dessus tout.
Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)