Christine de Suède (3)

Les citations de Christine de Suède :

Les fanfarons sont rarement braves, et les braves sont rarement fanfarons.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les hommes apprennent dans les écoles tout ce qu'il faut oublier.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La raison ne donne pas toujours tout le secours qu'elle promet.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On aime ceux à qui l'on a fait du bien, on hait ceux à qui l'on a fait du mal.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les arrêts de sa propre conscience sont irrévocables.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le plus grand plaisir que l'élévation donne, c'est celui de faire du bien.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Quand on est faible, on ne peut, et quand on est puissant, on ne doit se venger.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Se venger en protégeant les opprimés, c'est une grande et glorieuse vengeance.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le monde n'a pas de quoi satisfaire un grand cœur, quand bien même il se donnerait tout entier à lui.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Quand on n'est pas fort élevé au-dessus de sa fortune et de son rang, on ne les mérite pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Un homme et une femme, c'est un bien ou un mal dont peu de monde peut se passer.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On doit jouir sans scrupule de tout ce qui est permis, et s'abstenir sans douleur de tout ce qui ne l'est pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Tout passe comme un éclair : le bien et le mal durent si peu qu'ils ne méritent pas qu'on s'en réjouisse ni qu'on s'en fâche.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On ne saurait donner du mérite à ceux qui n'en ont pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

L'avarice du temps ne déshonore jamais.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Il faut être plus avare de son temps que de son argent.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On usurpe la gloire comme les biens d'autrui.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Tout homme qui est capable d'une haine immortelle se fait tort.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La lecture est une partie des devoirs d'un honnête homme.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Il y a peu d'hommes à l'épreuve de la nécessité.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La fausse gloire est à bon marché, mais la véritable coûte cher.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Se servir de la crédulité des gens est un art en grand usage.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les fourbes ne sauraient se passer de sots.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On vieillit plus par la fainéantise que par l'âge.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le bon sens ne subsiste pas sans le courage.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)