Georges Courteline (3)

Les citations de Georges Courteline :

Au-dessus de quarante ans, on est tous du même âge.
Georges Courteline ; La Cruche ou J’en ai plein le dos de Margot (1909)

Il n'y a pas de milieu dans la vie : dès qu'on n'est plus jeune on est vieux.
Georges Courteline ; La Cruche ou J'en ai plein le dos de Margot (1909)

Allez file ! bon voyage, bon vent ! la paille au derrière et le feu dedans !
Georges Courteline ; Le train de 8 heures 47 (1888)

L'homme est naturellement bon ; il aime à faire payer les services qu'on lui rend.
Georges Courteline ; Les fourneaux (1906)

Neuf fois sur dix, la loi, cette bonne fille, sourit à celui qui la viole.
Georges Courteline ; L'Article 330 (1900)

Mieux vaut une explication franche qu'une situation fausse.
Georges Courteline ; La Cruche ou J'en ai plein le dos de Margot (1909)

C'est toujours l'obliger que débarrasser un ami d'une femme qui l'avait trompé.
Georges Courteline ; Les femmes d'amis (1885-1887)

Rien de tel comme un coup de fer rouge sur l'amour-propre pour cicatriser les scrupules !
Georges Courteline ; Les femmes d'amis (1885-1887)

L'imbécillité humaine est un bien curieux spectacle.
Georges Courteline ; Le coup de fusil (1895)

Tu n'empêcheras jamais les gens qui aiment d'être jaloux.
Georges Courteline ; Bourbouroche (1893)

On n'a pas vécu huit ans avec une femme sans être fixé sur son compte.
Georges Courteline ; Bourbouroche (1893)

Qui donne la leçon doit l'exemple.
Georges Courteline ; Le gendarme est sans pitié (1899)

Faites donc l'âne pour avoir du son !
Georges Courteline ; Un client sérieux (1896)

Oh ! le mari, le précieux mari ! personnage indispensable à la solidité des liaisons adultères !
Georges Courteline ; La philosophie de Courteline (1917)