De l'homme, de Jean de La Bruyère (1688)

Les 30 citations de Jean de La Bruyère :

Les hommes semblent être nés pour l'infortune, la douleur et la pauvreté, peu en échappent.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

À quelques hommes l'arrogance tient lieu de grandeur, l'inhumanité de fermeté, et la fourberie d'esprit.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Les hommes agissent mollement dans les choses qui sont de leur devoir, pendant qu'ils se font un mérite, ou plutôt une vanité, de s'empresser pour celles qui leur sont étrangères, et qui ne conviennent ni à leur état ni à leur caractère.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Les hommes, en un même jour, ouvrent leur âme à de petites joies, et se laissent dominer par de petits chagrins ; rien n'est plus inégal et moins suivi que ce qui se passe en si peu de temps dans leur cœur et dans leur esprit. Le remède à ce mal est de n'estimer les choses du monde précisément que ce qu'elles valent.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Il est aussi difficile de trouver un homme vain qui se croie assez heureux, qu'un homme modeste qui se croie trop malheureux.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Les hommes, bien souvent, se laissent devancer par d'autres qui sont partis après eux, et qui marchent plus lentement, mais constamment.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

La paresse des hommes ou leur inconstance leur fait perdre le fruit des meilleurs commencements.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

La plupart des hommes, pour arriver à leurs fins, sont plus capables d'un grand effort que d'une longue persévérance.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Lorsqu'on désire, on se rend à discrétion à celui de qui on espère.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

Les enfants n'ont ni passé ni avenir, ils jouissent du présent.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Un vieillard est fier, dédaigneux, et d'un commerce difficile, s'il n'a beaucoup d'esprit.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Le souvenir de la jeunesse est tendre dans les vieillards.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Il ne faut ni vigueur, ni jeunesse, ni santé pour être avare.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Si la pauvreté est la mère des crimes, le défaut d'esprit en est le père.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

On ne trompe point en bien ; la fourberie ajoute la malice au mensonge.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

On ne vit point assez pour profiter de ses fautes.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

C'est une grande difformité dans la nature qu'un vieillard amoureux.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

À quelques-uns l'arrogance tient lieu de grandeur.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

La moquerie est de toutes les injures celle qui se pardonne le moins.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

Il y a une espèce de honte d'être heureux à la vue de certaines misères.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1668)

La plupart des hommes emploient la meilleure partie de leur vie à rendre l'autre misérable.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

II coûte moins à certains hommes de s'enrichir de mille vertus, que de se corriger d'un seul défaut.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Toute jalousie n'est point exempte de quelque sorte d'envie.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

L'envie et la haine s'unissent toujours et se fortifient l'une l'autre.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

La fausse modestie est le dernier raffinement de la vanité.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

L'ennui est entré dans le monde par la paresse.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

L'on craint la vieillesse, que l'on n'est pas sûr de pouvoir atteindre.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

La vie est courte et ennuyeuse : elle se passe toute à désirer, et l’on remet à l’avenir son repos et ses joies, à cet âge souvent où les meilleurs biens ont déjà disparu, la santé et la jeunesse.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Il y a entre la jalousie et l'émulation le même éloignement qu'entre le vice et la vertu.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Si la pauvreté est mère des crimes, le défaut d'esprit en est le père.
Jean de La Bruyère ; Les Caractères, De l'homme (1688)

Biographie et ses citations classées par œuvres :