Jean de Sponde

Notre citation favorite :

La citation favorite

Jean de Sponde a dit :
L'amour est de la peine et non point du repos.

Les 15 citations de Jean de Sponde :

Ah ! que c'est peu de l'homme ! et que cette lumière qui nous fait vivre peu, de peu de vent s'éteint.
Jean de Sponde ; Les stances sur la mort (posthume, 1597)

Quelque beau trait d'amour que notre main écrive, ce sont témoins muets qui n'ont pas le pouvoir ni le semblable poids, que l'œil pourrait avoir et de nos vives voix la vertu plus naïve.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet VI (posthume, 1597)

Commence d'apprendre que ta vie est de Plume, et le monde de Vent.
Jean de Sponde ; Essai poèmes chrétiens (1588)

Vivez, hommes, vivez, mais si faut-il mourir.
Jean de Sponde ; Essai poèmes chrétiens (1588)

Contemplez hardiment tous ceux qui font coutume de se sacrifier à l'autel des beautés, vous verrez que le vent de leurs légèretés, leur éteint le brasier aussitôt qu'il l'allume.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet XXV (posthume, 1597)

Mon amour n'est pas moindre, et quoi qu'il soit surpris de la foule d'ennuis qui troublent mes esprits, il fait ferme et se bat avec tant de constance que près des coups il est éloigné du danger ; et s'il se doit en fin dans ses larmes plonger, le dernier désespoir sera son espérance.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet XX (posthume, 1597)

Si l'amour n'est point feint, il aura le courage de ne changer non plus que fait la vérité.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet XXIII (posthume, 1597)

Si le temps domine encore sur nos désirs, faisons que sur le temps la constance domine.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet VI (posthume, 1597)

Que mon âme d'amour à votre âme ressemble !
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet VII (posthume, 1597)

Écrire est peu : c'est plus de parler et de voir.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet VI (posthume, 1597)

A gagner un beau bien on gagne une louange, mais on en gagne mille à ne le perdre point.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet VIII (posthume, 1597)

L'amour aime imparfaitement.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet IX (posthume, 1597)

L'amour est de la peine et non point du repos.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet XIX (posthume, 1597)

Le plaisir, volontiers, est de l'amour l'amorce.
Jean de Sponde ; Les amours, Sonnet XXIV (posthume, 1597)

La présence fait naître un amoureux effet, l'absence le renforce et le fait plus parfait.
Jean de Sponde ; Les amours, Élégie (posthume, 1597)