Jules Antoine Payot

Quelques mots sur l'auteur :

Jules Payot

Pédagogue, professeur et universitaire français né le 10 avril 1859 à Chamonix en Haute-Savoie, Jules Payot est décédé le 28 janvier 1940 à Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône. Nommé recteur des académies de Chambéry et d'Aix-en-Provence, Jules Payot est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'éducation, dont : L'Éducation de la volonté (1895), et La morale à l'école (1908).

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 52 citations de Jules Payot :

Tout fainéant qui vit aux dépens de ceux qui travaillent est une sorte d'escroc.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)

La fainéantise est un crime social, un vol, puisque celui qui ne travaille pas profite des efforts communs sans rien rendre en échange.
Jules Payot ; L'éducation de le démocratie (1895)

La volonté ferme se mérite par mille petits efforts que l'habitude consolidera.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)

L'argent est précieux parce qu'il donne la sécurité du lendemain contre le chômage.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)

L'instruction engendre la confiance en soi.
Jules Payot ; Aux instituteurs & institutrices (1904)

Sachons pardonner, et n'ayons pas une langue venimeuse à l'égard des autres.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)

La suprême élégance se confond avec la suprême simplicité.
Jules Payot ; Aux instituteurs & institutrices (1904)

La vulgarité n'est souvent que le naturel.
Jules Payot ; L'éducation de la volonté (1895)

Le vulgaire se contente de plaisirs inférieurs par incapacité des plaisirs supérieurs.
Jules Payot ; L'éducation de la volonté (1895)

L'ignorance, l'incapacité, l'égoïsme, les vices ne sont en rien causes de misère ! Les gens veulent qu'on les sauve sans toucher à leur sottise : ils attendent le miracle qui fera pousser les récoltes sans la fatigue des semailles !
Jules Payot ; La conquête du bonheur (1921)

La plus belle intelligence, si elle reste inculte durant des années, est semblable à une terre négligée où ne poussent plus que des ronces. Il en est de même des sentiments : l'âme inculte ne produit que passions désordonnées.
Jules Payot ; La conquête du bonheur (1921)

L'ignorant est comme dans un cachot : il n'entend et ne voit que ce qui se dit ou se fait tout près de lui.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)

La question pour toi, jeune étudiant, est de savoir ce que tu veux faire de ta vie.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)

On ne sera jamais qu'un demi-savant sur bien des points, et un ignorant complet sur beaucoup d'autres.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)

La capacité de se former, c'est-à-dire de profiter de l'expérience, c'est la définition même de l'intelligence.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)

La capacité de faire des efforts d'attention pour confronter les idées qui se contredisent est si faible que, dans la plupart des esprits, des croyances qui s'entre-détruisent, voisinent tranquillement.
Jules Payot ; Cours de morale (1909)

Si faibles sont la possession de soi et la capacité d'esprit critique que souvent il suffit, dans une maison, d'un esprit mal équilibré et passionné pour qu'une contagion de déraison s'y établisse.
Jules Payot ; L'apprentissage de l'art d'écrire (1913)

Nos ministres, pour la plupart, n'ont aucune autre compétence que celle de l'art oratoire.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)

Le soir, quand on est seul, comme la vie égoïste doit paraître médiocre !
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)

Il faut aller de l'avant et regarder en face les problèmes de la vie.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)

L'homme paresseux recule devant la peine qu'il faut prendre pour examiner un problème à fond.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)

La vie promet souvent plus qu'elle ne tient.
Jules Payot ; Aux instituteurs & institutrices (1904)

Une femme qui aime sonde au fond de l'âme de celui qu'elle chérit les moindres courants d'inquiétude.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)

Nul ne pousse la paresse jusqu'à se laisser mourir de faim.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)

Pas de travail, pas de santé spirituelle !
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)