Paul Michel Audiard

Notre citation favorite :

La citation favorite

Michel Audiard a dit :
Ce que tu peux être con ! t'es même pas con, t'es bête.

Les 39 citations de Michel Audiard :

Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche.
Michel Audiard ; Un taxi pour Tobrouk (1960)

Les acteurs ne choisissent pas, on les choisit.
Michel Audiard ; Mon petit livre rouge (1969)

Bâtie comme elle l'est, si elle savait se servir de ses atouts, la minette aurait une sacrée carrière devant elle.
Michel Audiard ; Mon petit livre rouge (1969)

Une mauvaise action trouve toujours sa récompense.
Michel Audiard ; Les lions sont lâchés (1961)

L'honnêteté, ça se paye ; l'éducation, ça s'apprends pas.
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

Y suffit de mettre un gigot au four pour voir s'amener les emmerdeurs !
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

En matière de monnaie les états ont tous les droits et les particuliers aucun !
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

Le Bon Dieu aurait pu te faire honnête, tu as de la chance il t'a épargné !
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

Faire confiance aux honnêtes gens est le seul vrai risque des professions aventureuses.
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

Dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est faciliter la réussite des médiocres !
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

Dans chaque cambrioleur, il y a un préfet de police qui sommeille !
Michel Audiard ; Le président (1960)

Finalement, il n'y a qu'une chose qui compte dans le monde : Aimer.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

L'alcool ne procure pas la gaieté mais la cirrhose.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

Quand on est cintré comme toi, on porte un écriteau, on prévient.
Michel Audiard ; Un taxi pour Tobrouk (1960)

On ne peut pas essayer d'être amoureuse de Papa : Maman a déjà essayé.
Michel Audiard ; La chasse à l'homme (1964)

Ce que tu peux être con ! t'es même pas con, t'es bête.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

La bêtise est un placement de père de famille.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

Si quelque chose devait me manquer, ce ne serait plus le vin, ce serait l'ivresse.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

Depuis que j'ai un peu de pognon, il faudrait me payer pour faire mac !
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

J'parle pas aux cons, ça les instruit.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

Il y a de drôles de petites salopes maintenant ; plus tard, ça devient de grandes salopes.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

Il y a des aristocrates et des parvenus dans la connerie comme dans le reste.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

L'amour, c'est quand on est très bien avec quelqu'un, c'est avoir besoin de sa présence.
Michel Audiard ; Audiard par Audiard (1995)

Une amoureuse-née est une franche idiote.
Michel Audiard ; Retour de manivelle (1957)

Les vieillards c'est comme les bébés, ça change très vite.
Michel Audiard ; Le président (1961)

Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner.
Michel Audiard ; Le pacha (1968)

Parle à mon colt, ma tête est malade.
Michel Audiard ; Elle cause plus... elle flingue (1972)

Le piano, c'est l'accordéon du riche.
Michel Audiard ; Les tontons flingueurs (1963)

Un marchand de tableaux est un voleur inscrit au registre du commerce.
Michel Audiard ; Le guignolo (1980)

On n'emmène pas de saucisses quand on va à Francfort.
Michel Audiard ; Le pacha (1968)

La vérité n'est jamais amusante sinon tout le monde la dirait.
Michel Audiard ; Les barbouzes (1964)

Les cons ça ose tout ; c'est même à ça qu'on les reconnaît.
Michel Audiard ; Les tontons flingueurs (1963)

Pendant douze ans on a fait chambre commune mais rêve à part.
Michel Audiard ; Le sang à la tête (1956)

Entre truands, les bénéfices ça se partage, la réclusion, ça s'additionne.
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

Quand on parle pognon, à partir d'un certain chiffre, tout le monde écoute.
Michel Audiard ; Le pacha (1968)

Les conneries c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer.
Michel Audiard ; Le cave se rebiffe (1961)

À la guerre, on devrait toujours tuer les gens avant de les connaître.
Michel Audiard ; Un taxi pour Tobrouk (1960)

Rouler des mécaniques, c'est une maladie des hommes.
Michel Audiard ; Fleur d'oseille (1967)

Un amant exceptionnel ne peut faire qu'un mauvais mari.
Michel Audiard ; La chasse à l'homme (1964)