Simone Adolphine Weil

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Simone Weil

Philosophe, humaniste, écrivain et militante politique française née le 3 février 1909 à Paris, Simone Weil est décédée le 24 août 1943 à Ashford en Angleterre à l'âge de 34 ans. Elle meurt d'une crise cardiaque, et repose au cimetière catholique d'Ashford.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 40 citations de Simone Weil :

La contemplation du temps est la clef de la vie humaine.
Simone Weil ; La connaissance surnaturelle (1942)

La politique m'apparaît comme une sinistre rigolade.
Simone Weil ; La condition ouvrière (1934)

La beauté, c'est l'harmonie du hasard et du bien.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

On dégrade l'inexprimable à vouloir l'exprimer.
Simone Weil ; La condition ouvrière, Lettre à Albertine Thévenon (1934)

Il faut mettre des bornes à l'égoïsme et à l'orgueil.
Simone Weil ; L'enracinement (1943)

Pour se rendre invisible n'importe quel homme n'a pas de moyen plus sûr que de devenir pauvre.
Simone weil ; Cahiers (1940-1942)

Un esprit enfermé dans le langage est en prison.
Simone weil ; Écrits de Londres et dernières lettres (1943)

Désirer échapper à la solitude est une lâcheté.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

Le Père fait être le Fils par amour, parce que le Fils est le Bien.
Simone Weil ; La connaissance surnaturelle (1942)

Sacrifice de soi : Principe ! tout amoindrissement de soi est mauvais.
Simone Weil ; Leçons de philosophie (1933-1934)

Le sacrifice s'apparente au suicide.
Simone Weil ; Leçons de philosophie (1933-1934)

La joie est notre évasion hors du temps.
Simone Weil ; La connaissance surnaturelle (1942)

L'intérêt est un principe d'action égoïste qui ne peut engendrer des maux illimités.
Simone Weil ; Oppression et liberté (1955)

Le mal est à l'amour ce qu'est le mystère à l'intelligence.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

Accepter le mal qu'on nous fait comme remède à celui que nous avons fait.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

L'enfer c'est de s'apercevoir qu'on n'existe pas et de ne pas y consentir.
Simone Weil ; La connaissance surnaturelle (1942)

Dieu ne juge pas : par lui les êtres se jugent.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

Dans une âme chrétienne, la présence de la vertu païenne du patriotisme est un dissolvant.
Simone Weil ; L'enracinement (1943)

Ce n'est pas parce que Dieu nous aime que nous devons l'aimer. C'est parce que Dieu nous aime que nous devons nous aimer.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

Toute forme de récompense constitue une dégradation d'énergie.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

Le beau est ce qu'on ne peut pas vouloir changer.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)

On peut, si on veut, ramener tout l'art de vivre à un bon usage du langage.
Simone Weil ; Leçons de philosophie (1933-1934)

Consentir à ne pas être, c'est consentir à la privation de tout bien.
Simone Weil ; La connaissance surnaturelle (1942)

L'homme est libre de consentir ou non à la nécessité.
Simone Weil ; Intuitions pré-chrétiennes (1941-1942)

Aimer, c'est consentir à la distance, c'est adorer la distance entre soi et ce qu'on aime.
Simone Weil ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)