Eschyle

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Eschyle
Dramaturge et tragique grec né vers 526 av. J.-C. à Éleusis près d'Athènes, Eschyle est décédé vers 456 av. J.-C. à Géla en Sicile. Il meurt, selon la légende, en recevant une tortue sur la tête, lancée par un aigle qui aurait pris son crâne chauve pour un caillou ! Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Les 70 citations de Eschyle :

Ne consens à vivre ni dans l'anarchie ni sous le despotisme.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
Être le premier à annoncer un malheur est déjà un malheur.
Eschyle ; Les Perses - Ve s. av. J.-C.
La discipline est la mère du succès.
Eschyle ; Les sept contre Thèbes - Ve s. av. J.-C.
Le succès, voilà ce que les mortels regardent comme un dieu, plus qu'un dieu.
Eschyle ; Les Khoèphores - Ve s. av. J.-C.
Qui n'est pas envié n'est pas digne de l'être.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.
L'adresse est faible en face de la nécessité.
Eschyle ; Prométhée enchaîné, 514 - Ve s. av. J.-C.
Il est bon d'apprendre à être sage à l'école de la douleur.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
On fait le délicat dans les jours de bonheur.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.
Le malheur, dans sa course errante, se pose aujourd'hui sur l'un et demain sur l'autre.
Eschyle ; Prométhée enchaîné - Ve s. av. J.-C.
L'anarchie est dangereuse autant que le despotisme.
Eschyle ; Les fragments - Ve s. av. J.-C.
De la sagesse naît une douce et désirable félicité.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
L'insolence en germant ne porte que l'épi du malheur, et la moisson qu'on en recueille est toute de larmes.
Eschyle ; Les Perses - Ve s. av. J.-C.
Il est aisé, dans le port, d'exhorter et de conseiller, ceux qui sont dans la tourmente.
Eschyle ; Prométhée enchaîné - Ve s. av. J.-C.
Sers la justice avec courage, et ne crains point les vains efforts de la calomnie.
Eschyle ; Les Suppliantes - Ve s. av. J.-C.
L'intelligence qui m'anime est descendue du ciel sur la terre, et me crie sans cesse : N'accorde qu'une faible estime à ce qui est mortel.
Eschyle ; Les fragments - Ve s. av. J.-C.
Ce n'est jamais chose facile que la garde de fruits à leur maturité.
Eschyle ; Les Suppliantes - Ve s. av. J.-C.
Il est pour les humains des maux de bien des sortes ; nulle part l'aile de l'infortune ne se montre la même aux yeux.
Eschyle ; Les Suppliantes - Ve s. av. J.-C.
La volonté de Jupiter est impénétrable, et pourtant elle se montre resplendissante jusque dans les ténèbres mêmes.
Eschyle ; Les Suppliantes - Ve s. av. J.-C.
C'est le ciel qui décide du succès des mortels.
Eschyle ; La Thébaïde - Ve s. av. J.-C.
L'homme qui respecte les dieux est redoutable.
Eschyle ; La Thébaïde - Ve s. av. J.-C.
Quand les hommes se livrent à des pensées présomptueuses, c'est dans leurs propres discours qu'ils trouvent d'incorruptibles accusateurs.
Eschyle ; La Thébaïde - Ve s. av. J.-C.
L'homme doit garder que la femme ne se mêle des choses du dehors : elle, sa place est près du foyer ; là, elle ne peut nuire.
Eschyle ; La Thébaïde - Ve s. av. J.-C.
L'union est le remède de tous les maux chez les mortels.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
Qu'on jette de la fange dans une source pure, elle se trouble et n'est plus qu'un désagréable breuvage.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
La sagesse nait souvent du remords.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
Les reproches sont l'aiguillon des sages.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.
Nul d'entre les mortels n'a une existence éternellement paisible ; tous ont à payer leur tribut au malheur.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.
La divinité a sa loi, elle ne saurait favoriser les méchants. Adorons le pouvoir qui régit le ciel.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.
Ce sont les fatigues de l'époux qui nourrissent la femme oisive au foyer.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.
Le glaive de la justice atteint toujours le cœur du coupable ; l'iniquité n'est pas un sol que foulent impunément nos pieds.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.