Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Quintus Horatius Flaccus, dit Horace

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de HoraceCélèbre poète latin né le 8 décembre 65 av. J.-C. à Vénose dans le sud de l'Italie, Horace est décédé le 27 novembre 8 av. J.-C. à Rome en Italie à l'âge de 56 ans. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 52 pensées et citations d'Horace :

C'est des vaillants et des bons que naissent les braves.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

Fuyez le curieux, car il est toujours indiscret ou bavard.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

Si le vase n'est pas pur, tout ce qu'on y verse aigrit.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 2 - env. 17 av. J.-C.

Il faut essayer de soumettre les circonstances, et non s'y soumettre.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, I, 19 - env. 17 av. J.-C.

La parole échappée s'envole sans retour.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 18 - env. 17 av. J.-C.

La patience adoucit tout mal sans remède.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

L'homme brave ne s'abat pas dans le malheur, et ne se cache pas dans l'adversité.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

Il faut peu de chose pour abattre et relever un esprit avide de louanges.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

Toutes les joies n'appartiennent point aux seuls riches.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 17 - env. 17 av. J.-C.

Plaire aux premiers d'entre les hommes, ce n'est pas une médiocre gloire.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 17 - env. 17 av. J.-C.

La gloire et la récompense appartiennent à l'homme entreprenant.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 17 - env. 17 av. J.-C.

Ne charge pas tes épaules d'un fardeau qui excède tes forces.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 17 - env. 17 av. J.-C.

Tâche de pouvoir dire, un jour, que tu as joui de la vie.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 11 - env. 17 av. J.-C.

L'or est le tyran ou l'esclave de son possesseur.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 10 - env. 17 av. J.-C.

Quiconque se laisse trop charmer par les faveurs de la fortune succombera à ses disgrâces.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 10 - env. 17 av. J.-C.

L'âge présent ne vaut pas celui des aïeux.
Horace - Œuvre : Odes, III, 6 - env. 23 av. J.-C.

La mort rattrape qui la fuit.
Horace - Œuvre : Odes, III, 2 - env. 23 av. J.-C.

La vie n'est qu'un flux et un reflux perpétuel de contradictions.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

Il n'y a d'heureux au monde que les gens mariés.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

Que ce soit là le fort de l'honnête homme, une conscience sans reproche.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

C'est une vertu que de s'éloigner du vice.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

Si l'on ne peut aller bien loin, on peut du moins faire quelques pas.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

Le sage ne reconnaît de supérieur que Jupiter.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

Rien de mieux que la vie du célibataire !
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

L'argent vaut moins que l'or, et l'or moins que la vertu.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 1 - env. 17 av. J.-C.

Cueille chaque jour comme une fleur, et fie-toi le moins possible au lendemain.
Horace - Œuvre : À Leuconoé, Odes - Ier s. av. J.-C.

Il y a deux maux en amour : la guerre et la paix.
Horace - Œuvre : Satires - env. 35 av. J.-C.

Le noir souci chevauche en croupe du cavalier.
Horace - Œuvre : Odes, III, I, 40 - env. 23 av. J.-C.

Chassez le naturel avec une fourche, il reviendra toujours en courant.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, X, 24 - env. 17 av. J.-C.

La crainte d'un défaut fait tomber dans un pire.
Horace - Œuvre : L'art poétique, 31 - env. 10 av. J.-C.

L'arc n'atteint pas toujours la cible qu'il menace.
Horace - Œuvre : L'art poétique, 350 - env. 10 av. J.-C.

La force sans l'intelligence s'effronde sous sa propre masse.
Horace - Œuvre : Les Odes - env. 22 av. J.-C.

Il réunit tous les suffrages, celui qui a su mêler l'utile à l'agréable.
Horace - Œuvre : L'art poétique, 343 - env. 10 av. J.-C.

Gagne de l'argent d'abord, la vertu vient après.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, I, 54 - env. 17 av. J.-C.

La plus riche dot, c'est la vertu des parents.
Horace - Œuvre : Odes, III, XXIV, 21 - env. 23 av. J.-C.

Triste, on hait le joyeux ; folâtre, on hait le triste.
Horace - Œuvre : Épîtres - env. 17 av. J.-C.

Le chant allège les sombres soucis.
Horace - Œuvre : Odes, IV, XI, 35-36 - env. 15 av. J.-C.

Jouis du jour présent.
Horace - Œuvre : Odes, I, XI, 8 - env. 23 av. J.-C.

Vénus et l'éloquence favorisent quiconque est riche.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 6, 38 - env. 20 av. J.-C.

L'envieux maigrit de l'embonpoint des autres.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 2, 57 - env. 17 av. J.-C.

Mêle à la sagesse un grain de folie, il est bon quelquefois d'oublier la sagesse.
Horace - Œuvre : Livre IV - env. 19 av. J.-C.

Heureux celui qui peut modérer ses désirs et ses affections ; il n'est alarmé, ni par les mugissements d'une mer courroucée, ni par le lever ou le coucher des constellations orageuses ; que ses vignes soient maltraitées par la grêle, que ses espérances soient trompées par une moisson infidèle, il n'en est point troublé ; que les pluies, la sécheresse, la rigueur des hivers, portent la stérilité dans ses vergers, ces sortes de malheurs ne le jettent point dans le désespoir.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

Mon plaisir à moi est d'enfermer des mots dans la mesure d'un vers.
Horace - Œuvre : Livre II - env. 39 av. J.-C.

La colère est une courte folie.
Horace - Œuvre : Les épîtres, VIII - env. 17 av. J.-C.

La patience rend tolérable ce qu'on ne peut empêcher.
Horace - Œuvre : Les épîtres, XXI - env. 17 av. J.-C.

L'incurie entraîne bien des fautes.
Horace - Œuvre : Ad pisonem, 352 - env. 10 av. J.-C.

À chaque mot a fui l'heure jalouse, cueille-la ; l'espérance la moins crédule est la meilleure.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

Quand on a confiance en soi, on est comme la reine des abeilles, on conduit l'essaim.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I, 11 - env. 17 av. J.-C.

Qui a confiance en soi conduit les autres.
Horace - Œuvre : Les épîtres, I - env. 17 av. J.-C.

Un père dit de son fils qui louche qu'il a le regard en coulisse.
Horace - Œuvre : Satires, I, 3, 43 - env. 35 av. J.-C.

Quand l'amphore est à sec, les amis se dispersent.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

Bien qu'innocent, tu dois expier les péchés de ton père.
Horace - Œuvre : Odes - env. 22 av. J.-C.

La liste des auteurs populaires :