Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Elisabeth de Bagréef-Spéranski

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Elisabeth de Bagréef-SpéranskiAuteur d'origine russe née le 17 septembre 1799 à Saint-Pétersbourg, Elisabeth de Bagréef-Spéranski est décédée dans sa ville natale le 3 avril 1859 à l'âge de 60 ans. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 24 pensées et citations de Elisabeth de Bagréef-Spéranski :

Le cœur de la femme ne peut cesser d'aimer que quand il a cessé de battre.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

Il faut savoir s'éclipser quelquefois pour briller avec plus d'éclat.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

La démangeaison de parler fait commettre des imprudences.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

Un bon joueur doit savoir cacher son jeu.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

Le cœur d'une mère est susceptible à l'excès, et elle craint toujours que l'amour de son enfant le plus chéri ne lui échappe !
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

Sache, ma fille, qu'il y a dans la vie des circonstances dont il est certainement permis de profiter ; de même qu'il y a des sentiments ou des entraînements fort naturels et fort excusables au moment où on les ressent ou les subit, mais qui, une fois ce moment passé, doivent être ensevelis dans l'oubli le plus profond. On doit les effacer de la mémoire comme s'ils n'avaient jamais existé.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

Deux précautions valent mieux qu'une confiance. On ne sait pas ce qui peut arriver.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

La plus douce récompense des travaux maternels est d'avoir dans ses filles deux amies qui n'ont rien de caché pour leur mère.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

Le premier effet de l'amour chez les hommes est de les rendre aveugles à l'endroit de nos défauts et empressés à satisfaire tous nos désirs.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : La vie de château en Ukraine (1857)

Le bonheur est une illusion de la terre à laquelle je ne tiens plus.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Une famille toungouse (1857)

La peur est une mauvaise conseillère.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Une famille toungouse (1857)

Les véritables principes de toute poésie sont ceux de l'amour et de l'espérance.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

Le devoir, c'est la conscience mise en action.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

La femme doit craindre pour savoir obéir.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme, le 19 avril 1845.

L'imagination sans but et sans partage est un travail fatiguant.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme, le 16 avril 1845.

Solitude - Mon Dieu, que l'isolement de la pensée est triste !
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme, le 16 avril 1845.

Tout le temps perdu nous laisse d'amers et irrémédiables regrets.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

La fidélité est une vertu qui se pratique plus rarement qu'on ne le suppose.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

L'homme, peut-il se dépouiller de son égoïsme ici bas ? Sans doute, il n'a qu'à aimer.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

L'amour n'est pas un sentiment, c'est une force, une vertu.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

La conscience est une plante exotique qu'on doit cultiver avec soin et persévérance.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

Ce n'est pas un fol amour qui doit guider le choix dans le mariage, mais une conformité de goûts.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

Le sang impose des liens ; l'adoption les choisit.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

On croit, on aime, on vit ; on doute, on nie, on meurt.
Elisabeth de Bagréef-Spéranski - Œuvre : Le livre d'une femme (1857)

La liste des auteurs populaires :