Mathurin Régnier

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Mathurin Régnier
Poète satirique français né le 21 décembre 1573 à Chartres dans l'Eure-et-Loir, Mathurin Régnier est décédé le 22 octobre 1613 à Rouen dans la Seine-Maritime. Il meurt à l'âge de 39 ans, Régnier repose dans l'abbaye de Royaumont à Asnières-sur-Oise dans le Val-d'Oise. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Ce dictionnaire vous propose 58 citations de Mathurin Régnier :

Toujours à nouveaux maux naissent nouvelles peines.
Mathurin Régnier ; Satire XI (1604)
Un chacun en son sens, selon son choix abonde.
Mathurin Régnier ; La folie des hommes (1604)
C'est la nature et l'humeur des personnes, et non la qualité, qui rend les choses bonnes.
Mathurin Régnier ; Satire V, À Monsieur Bertaut (1604)
Qui par amour s'engage en des malheurs, pour un petit plaisir a cent mille douleurs.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
On voit toujours par les yeux de son affection.
Mathurin Régnier ; Satire V (1604)
Le bien et le mal dépendent du goût des hommes.
Mathurin Régnier ; Satire V, À Monsieur Bertaut (1604)
Le sel est doux aux uns, le sucre amer aux autres.
Mathurin Régnier ; Satire V, À Monsieur Bertaut (1604)
Chaque âge a ses humeurs, son goût et ses plaisirs.
Mathurin Régnier ; Satire V, À Monsieur Bertaut (1604)
La fortune est à nous et n'est mauvaise ou bonne, que selon qu'on la forme ou bien qu'on se la donne.
Mathurin Régnier ; Satire XIV, La folie est générale (1604)
Nous sommes du bonheur nous-même artisans, et fabriquons nos jours ou fâcheux ou plaisants.
Mathurin Régnier ; Satire XIV, La folie est générale (1604)
Quand on se brûle au feu que soi-même on attise, ce n'est point un accident, c'est une sottise.
Mathurin Régnier ; Satire XIV, La folie est générale (1604)
Selon son rôle on doit jouer son personnage.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Il n'est rien de parfait en ce monde d'aujourd'hui.
Mathurin Régnier ; Satire XII, À Monsieur Fréminet (1604)
La peur de perdre enterre le talent.
Mathurin Régnier ; Satire XII, À Monsieur Fréminet (1604)
Pardonner est une œuvre divine.
Mathurin Régnier ; Satire XII, À Monsieur Fréminet (1604)
En amour l'innocence est un savant mystère, pourvu que ce ne soit une innocence austère.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Tel rit de jour, qui toute nuit soupire.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
À qui veut vivre à son aise, il ne faut qu'un ami qui lui plaise.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Je ne juge, pour moi, les gens sur ce qu'ils sont, mais selon le profit et le bien qu'ils me font.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Riche vilain vaut mieux que pauvre gentilhomme.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Prenez à toutes mains, et vous souvienne, que le gain a bon goût de quelque endroit qu'il vienne.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Estimez plus qui plus vous donnera ; vous gouvernant ainsi, Dieu vous assistera.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Ne faites, s'il se peut, jamais présent ni don, si ce n'est d'un cabot (poisson) pour avoir un gardon.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Faites profit de tout, et même de vos pertes ; à prendre sagement ayez les mains ouvertes.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Surtout soyez de vous la maîtresse et la dame, faites, s'il est possible, un miroir de votre âme, qui reçoit tous objets, et tout content les perd ; fuyez ce qui vous nuit, aimez ce qui vous sert.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Lorsqu'on a du bien, il n'est si décrépite, qui ne trouve en donnant couvercle à sa marmite.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
S'enrichir de bonne heure est une grande sagesse ; tout chemin d'acquérir se ferme à la vieillesse.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Il faut faire vertu de la nécessité ; qui sait vivre ici-bas, n'a jamais pauvreté.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
La bonté du ciel nos offenses surpasse, pourvu qu'on se confesse on a toujours sa grâce.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Le scandale est cause de l'offense.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Qui peut dire que non, ne pèche nullement.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Chaque âge a son temps.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Nos biens, comme nos maux, sont en notre pouvoir.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Aidez-vous seulement, et Dieu vous aidera.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Le malheur, par conduite, au bonheur cédera.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Chacun est artisan de sa bonne fortune.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Il est bon en discours pour se faire estimer.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Timide en son respect semble Sainte Nitouche.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
La sage sait se vendre où la sotte se donne.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
Un amour violent aux raisons ne s'amuse.
Mathurin Régnier ; Élégie Zelotypique, 102 (1604)
Qui veut choisir souvent prend le pire.
Mathurin Régnier ; Satire III, 26 (1604)
L'amour est un enfant, nu, sans fard et sans crainte.
Mathurin Régnier ; Le dialogue de Cloris et Philis - vers 1606.
Amour te fait d'amants provision ; use de ta jeunesse et de l'occasion.
Mathurin Régnier ; Le dialogue de Cloris et Philis - vers 1606.
Combien en connaisse-je à qui tout est de mise, qui changent plus souvent d'amants que de chemise !
Mathurin Régnier ; Le dialogue de Cloris et Philis - vers 1606.
Il faut rire de tout ; aussi bien ne peut-on ; changer chose en Virgile ou bien l'autre en Platon.
Mathurin Régnier ; Satire II, À M. le comte de Caramain (1604)
Le péché que l'on cache est demi pardonné.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
L'honneur est un vieux saint que l'on ne chôme plus.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)
L'habit fait le maître ou le valet.
Mathurin Régnier ; Satire XIV, La folie est générale (1604)
À chacun son vice, le mien est d'être libre et ne rien admirer.
Mathurin Régnier ; Satire XV (1604)
Les grands, les amants, trompent toujours de leurs serments.
Mathurin Régnier ; Contre un amoureux transi - vers 1604.
Chacun, tant pauvre soit-il, peut être riche de promesse.
Mathurin Régnier ; Contre un amoureux transi - vers 1604.
Les fous sont aux échecs les plus proches des rois.
Mathurin Régnier ; Satire XIV, La folie est générale (1604)
Fais tout ce que tu fais et plus s'il se peut faire ; mais choisis pour le moins ceux qui se peuvent taire.
Mathurin Régnier ; Élégie Zelotypique II (1604)
Le caprice emporte, et non le jugement.
Mathurin Régnier ; Épitre II, À M. de Forquevaux (1608)
Moi, qui suis tout flamme et de nuit et de jour, qui n'haleine que feu, ne respire qu'amour.
Mathurin Régnier ; Satires, VII (1608)
Ce qui plaît à l'œil sain offense le chassieux.
Mathurin Régnier ; Satire V (1604)
Que ton esprit blessé ne sois pas maître de soi.
Mathurin Régnier ; Élégie II (1604)
Estimez vos amants selon le revenu.
Mathurin Régnier ; Satire XIII, Macette (1604)

La liste des auteurs populaires :