Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Paul Claudel (2)

Les citations célèbres de Paul Claudel :

Mon cher enfant, j'ai grand plaisir à te féliciter de ton courage l'autre jour et je suis sûr que tu en as été récompensé par l'approbation de ta conscience, ce qui est le sentiment le plus délicieux qu'un homme puisse éprouver.
Paul Claudel - Œuvre : Lettre à son fils Henri, le 22 juillet 1931.

La foi, c'est une grâce, ce n'est pas un mérite. Ma foi n'a jamais été ébranlée, malgré l'épreuve du péché.
Paul Claudel - Œuvre : Interview, le 19 février 1953.

Sur le bon chemin il faut savoir supporter les petites épreuves qui sont des occasions de mérite.
Paul Claudel - Œuvre : Lettre à son fils Henri, le 22 juillet 1931.

On ne peut pas vivre sans respirer. Or l'âme aussi a besoin de respirer et de manger. Sa respiration, c'est la prière, et sa nourriture, c'est la sainte eucharistie.
Paul Claudel - Œuvre : Lettre à son fils Henri, le 11 mai 1931.

Là est la véritable aristocratie, dans la force du caractère et des convictions qui nous permet d'être utiles aux autres moins favorisés.
Paul Claudel - Œuvre : Lettre à son fils Henri, le 24 novembre 1929.

Le moyen de ne jamais s'ennuyer, c'est d'avoir une vie intérieure.
Paul Claudel - Œuvre : Lettre à son fils Henri, le 20 juillet 1929.

Il n'y a rien qu'un écrivain professionnel déteste autant que de mettre la main à la plume.
Paul Claudel - Œuvre : Lettre à son fils Henri, le 15 février 1929.

J'ai eu beaucoup de plaisir à recevoir ta lettre. Nous trouvons tous que la maison est bien vide sans notre Kiki qui a le don de tenir beaucoup de place. Le samedi et le dimanche où tu étais avec nous étaient différents de tous les autres jours de la semaine et on les attendait with a pleasant anticipation.
Paul Claudel - Œuvre : Lettre à son fils Henri, le 14 décembre 1928.

La fleur de l'illusion produit le fruit de la réalité.
Paul Claudel - Œuvre : Journal (1968)

Heureuse le femme qui peut être connue à fond et se donner tout entière.
Paul Claudel - Œuvre : L'annonce faite à Marie (1912)

Le plus grand ennemi de l'homme, c'est l'inaction, c'est la paresse.
Paul Claudel - Œuvre : Journal, Tome II (1933-1955)

Là où il y a le plus d'amour, il y a le plus de vérité.
Paul Claudel - Œuvre : Journal, Tome II (1933-1955)

Puissante est la souffrance quand elle est aussi volontaire que le péché !
Paul Claudel - Œuvre : L'annonce faite à Marie (1912)

Mon âme n'a point tolérance de la mort !
Paul Claudel - Œuvre : Les cinq grandes odes (1911)

Le pire n'est pas toujours sûr.
Paul Claudel - Œuvre : Le soulier de satin (1929)

L'amour terrestre doit être une préfiguration de l'amour divin.
Paul Claudel - Œuvre : La figure d'Israël (1954)

Rien de plus dangereux qu'un ennemi inoffensif.
Paul Claudel - Œuvre : Paul Claudel interroge l'apocalypse (1952)

Dieu a fait l'homme et le péché l'a contrefait.
Paul Claudel - Œuvre : Positions et propositions, Tome II (1934)

L'économie est plus importante que la politique.
Paul Claudel - Œuvre : Journal, Tome II (1933-1955)

La vie commune est un art très difficile à apprendre.
Paul Claudel - Œuvre : Conversations dans le Loir-et-Cher (1935)

La femme délie sa ceinture et l'homme denoue sa cravate.
Paul Claudel - Œuvre : Journal, Tome I (1904-1932)

Il y a des gens qui réussissent à cacher même leur hypocrisie.
Paul Claudel - Œuvre : Journal, Tome I (1904-1932)

Les yeux sont l'organe du désir dont la forme sainte est l'Espérance.
Paul Claudel - Œuvre : Au millieu des vitraux de l'apocalypse (1929)

Ce n'est pas être, pour un homme, que de ne pas agir.
Paul Claudel - Œuvre : Feuilles de saints (1925)

Le péché ne compose pas, il décompose.
Paul Claudel - Œuvre : Journal, Tome I (1904-1932)

L'univers n'est qu'une manière totale de ne pas être ce qui est.
Paul Claudel - Œuvre : Art poétique (1907)

Mon âme en moi comme une pièce d'or entre les mains d'un joueur !
Paul Claudel - Œuvre : Partage de midi (1906)

Le temps, tout le consume et l'amour seul l'emploie.
Paul Claudel - Œuvre : Conversations dans le Loir-et-Cher (1935)

Le temps est le péché de l'éternité.
Paul Claudel - Œuvre : Journal (1968)

Ah, que le monde est grand et que nous y sommes seuls !
Paul Claudel - Œuvre : L'annonce faite à Marie (1912)

Celui-là est sans foi qui n'est capable de rien d'éternel.
Paul Claudel - Œuvre : L'otage (1911)

Qui aime beaucoup ne pardonne pas facilement.
Paul Claudel - Œuvre : L'otage (1911)

Qui se donne comme il faut, il forcera bien qu'on l'accepte.
Paul Claudel - Œuvre : Partage de midi (1906)

Plus triste que de perdre ses biens, c'est de perdre son espérance.
Paul Claudel - Œuvre : L'otage (1911)

Il y a une chose plus triste à perdre que la vie, c'est la raison de vivre.
Paul Claudel - Œuvre : L'otage (1911)

Heureuse la femme qui a trouvé à qui se donner !
Paul Claudel - Œuvre : Partage de midi (1906)

Tout le monde n'est pas fait pour être heureux.
Paul Claudel - Œuvre : L'otage, I, 1 (1911)

Où est le droit il n'y a plus d'affection.
Paul Claudel - Œuvre : L'otage, I, 2 (1911)

C'est une chose plus enivrante que le vin d'être une belle jeune femme !
Paul Claudel - Œuvre : L'otage, I, 1 (1911)

La femme sera toujours le danger de tous les paradis.
Paul Claudel - Œuvre : Conversations dans le Loir-et-Cher (1935)

L'ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l'imagination.
Paul Claudel - Œuvre : Le soulier de satin, Avertissement (1929)

Quel plus grand amour y a-t-il que de donner sa vie pour ses ennemis ?
Paul Claudel - Œuvre : L'otage (1911)

La liste des auteurs populaires :