Eugène Émile Paul Grindel, dit Paul Éluard (2)

Les citations célèbres de Paul Éluard :

On ruse avec la vie, on ne trompe pas la mort.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)
Mes vertus, mes défauts, mon optimisme et mon inaptitude s'enchevêtrent, je suis un homme. Le grand effort fut de ne pas me croire trop vertueux, et de ne pas laisser tout au bien.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)
Je suis d'humeur changeante, mais ni l'aube, pour moi, ni le crépuscule, jamais ne trébuchent. Ils se transforment : le jour éclate et la nuit couve un œil éteint. Et le jour parle un langage clair, ou l'on se voit, et la nuit ne promet rien.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)
Les soleils dont j'ai joui ont été brisés par des nuits innombrables.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)
Je suis devant toi pour te donner tous les baisers du monde en une étoile sur la bouche.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)
Je la hais je me hais, je l'aime et elle m'aime, nous sommes constamment amis et ennemis.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)
Je chante l'amour triomphant, je chante l'immortalité d'un couple en amour.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)
Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré.
Paul Éluard ; Ralentir Travaux, préface (1930)
Toute caresse toute confiance se survivent.
Paul Éluard ; L'amour la poésie (1929)
Un rêve sans amour est un rêve oublié.
Paul Éluard ; Almanach Picard (1937)
Je n'ai envie que de t'aimer.
Paul Éluard ; Les yeux fertiles, Intimes V (1936)
Il faut tout dire en peu de mots.
Paul Éluard ; Le Phénix, Marine (1951)
Je t'aime pour toutes les femmes que je n'ai pas connues.
Paul Éluard ; Le Phénix, Je t'aime (1951)
Je t'aime pour tous les temps où je n'ai pas vécu.
Paul Éluard ; Le Phénix, Je t'aime (1951)
Dans l'amour, la vie a toujours un cœur léger.
Paul Éluard ; Le Phénix, Chanson (1951)
Il nous faut peu de mots pour exprimer l'essentiel, il nous faut tous les mots pour le rendre réel.
Paul Éluard ; Avenir de la poésie (1937)
Ta bouche aux lèvres d'or n'est pas en moi pour rire.
Paul Éluard ; Ta bouche aux lèvres d'or (1926)
J'étais si près de toi que j'ai froid près des autres.
Paul Éluard ; Ma morte vivante (1946)
L'honneur de vivre vaut bien qu'on s'efforce de vivifier.
Paul Éluard ; Donner à voir, Au-delà de la peinture (1939)
C'est à partir de toi que j'ai dit oui au monde.
Paul Éluard ; Dominique aujourd'hui présente (1950)
Le trottoir mélange les sexes.
Paul Éluard ; 152 proverbes mis au goût du jour, n°9.
Une brune s'y prend plus gentiment.
Paul Éluard ; 152 proverbes mis au goût du jour, n°27.
Qui n'entend que moi entend tout.
Paul Éluard ; 152 proverbes mis au goût du jour, n°26.
L'amour, c'est l'homme inachevé.
Paul Éluard ; La vie immédiate (1932)
L'espoir ne fait pas de poussière.
Paul Éluard ; Ailleurs, ici, partout (1953)
Jamais une erreur les mots ne mentent pas.
Paul Éluard ; Capitale de la douleur (1926)
Sans fatigue et sans soucis, le travail deviendra un plaisir.
Paul Éluard ; Le travail du peintre (1946)
II n'y a rien à attendre de rien.
Paul Éluard ; Le travail du peintre (1946)
Vieillir, c'est organiser sa jeunesse au cours des ans.
Paul Éluard ; Ailleurs, ici, partout (1953)
Tout ce qui se répète est incompréhensible.
Paul Éluard ; La rouge amoureuse (1929)
Rives d'amour pour nous sont rives de justice.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)
Du sens de l'amour et du sens de la vie, mes mains se sont séparées de tes mains.
Paul Éluard ; Ma morte vivante (1947)

La liste des auteurs populaires :