Samuel Ferdinand-Lop

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Samuel Ferdinand-Lop

Journaliste, écrivain, dessinateur et poète français né le 10 octobre 1891 à Marseille, Ferdinand Lop, dit également Samuel Ferdinand-Lop est décédé le 29 octobre 1974 à Saint-Sébastien-de-Morsent en Normandie.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 39 citations de Samuel Ferdinand-Lop :

La femme est dans plus d'un domaine plus intuitive que l'homme.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Le chien se signale par sa fidélité, le chat par son indépendance.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Un jugement humain doit être fait de discernement et de bon sens.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Une loi n'est efficace que dans la mesure où elle est strictement et judicieusement appliquée.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Être sévère ne veut pas dire être autoritaire.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Compter sur autrui, c'est compter sur le néant.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

On préfère plutôt recevoir que donner.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Le bavardage, voilà ce qui caractérise les milieux de la politique.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

On peut concevoir, sans pouvoir y parvenir, à mettre en œuvre ce que l'on a conçu.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La liberté ne saurait devenir licence.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La démagogie comporte une grande part d'éloquence et surtout de verbiage.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

D'aucuns s'élèvent contre l'autorité dont fait preuve le gouvernement, mais sans cette autorité, aucun gouvernement ne pourrait se maintenir.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

On ne peut se libérer du poids d'un remords.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Sous la tentation se cache toujours un piège.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

À la tristesse du départ succède la joie de l'arrivée.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La foi est une sauvegarde contre nos erreurs.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

On peut être vieux, mais avoir l'esprit jeune.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La vitesse est parfois une entrave à la vitesse elle-même.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

On peut être philosophe tout en étant réaliste.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La croyance est plus forte que la philosophie.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Le jugement des hommes est loin d'être parfait : il n'est d'ailleurs que partial.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Il faut savoir limiter son ambition à ses propres possibilités.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Pour bien concevoir, il faut avoir longtemps médité.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Tout individu faisant de la politique doit consentir à devenir un homme public.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

L'homme peut parcourir la stratosphère : c'est là un trait de son génie ; mais cela ne peut constituer, dans la vie humaine, une nécessité.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Les inventions nucléaires sont, sans aucun doute, un remarquable progrès scientifique, mais, en réalité, elles ne peuvent être considérées comme un progrès social.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La tradition et l'habitude sont plus fortes que les lois humaines.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La vie nationale est faite de traditions et de coutumes.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

C'est généralement par le fait du destin et non du hasard que naissent les meilleures et les plus solides amitiés.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Tergiverser et contredire ne sauraient aider à construire.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Pour faire de la bonne politique, il faut faire abstraction de ses intérêts personnels.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La vie n'est pas certes faite seulement d'illusions ; cependant, les illusions, même les plus chimériques, jouent souvent un grand rôle dans notre comportement au cours de notre existence.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

À des illusions disparues succèdent toujours de nouvelles illusions, et ainsi va la vie.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

L'espérance n'est parfois qu'une illusion.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Ceux qui gouvernent appellent aventure une innovation politique dont ils craignent pour eux-mêmes les répercussions salutaires.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Tout individu ne peut avoir que le crédit qu'il mérite.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

L'autorité ne se demande pas : elle se prend ; la demander c'est montrer sa faiblesse.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Celui qui accomplit son devoir répond à la voix de sa conscience.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

Savoir souffrir c'est montrer son courage, voire même parfois, être stoïque.
Samuel Ferdinand-Lop ; Nouvelles, pensées et maximes (1969)

La liste des auteurs populaires :