Charles Régismanset

Quelques mots sur l'auteur :

Charles Régismanset

Écrivain, poète, critique littéraire, chroniqueur colonial au Mercure de France, romancier et haut fonctionnaire français né le 22 juillet 1877 à Paris, Charles Régismanset est décédé le 5 janvier 1945 dans sa ville natale. Cari Siger fut son pseudonyme le plus souvent utilisé.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 71 citations de Charles Régismanset :

Le monde est rempli d'honnêtes gens qu'on ne rencontre jamais.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Vivre, c'est se battre avec son doute.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Tout homme raisonnable a aussi ses moments de folie.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

L'indulgence que nous témoignent certaines canailles constitue pour un honnête homme le pire des ironies.
Charles Régismanset ; Le livre de mes amis (1921)

Les gens mal élevés sont assez portés à penser que la grossièreté constitue un signe d'indépendance.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Pour certaines gens, rebelles sans doute à l'amour, haïr leur prochain constitue une véritable occupation.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Le jeu : hommage universel rendu à la chance par les hommes de tous les pays, de tous les temps.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Les sottises exigent d'être dites avec beaucoup d'assurance.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Les gens très occupés sont rarement malfaisants : ils n'ont pas le temps.
Charles Régismanset ; Le livre de mes amis (1921)

La calomnie est un art qui réclame une certaine connaissance des hommes.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

La calomnie a, au moins, sur la louange cet avantage d'être toujours crue.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

On aime mieux dire : « J'ai été bête ! » qu'avouer : « Je suis bête ! ».
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

« Je me trompe » coûte plus à avouer que « je me suis trompé ».
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Un ennemi bavard n'est jamais le plus dangereux.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Avoir le libéralisme en politique est la suprême habileté.
Charles Régismanset ; Questions coloniales (1900-1912)

Les imbéciles croient toujours éprouver des sensations exceptionnelles refusées aux autres hommes.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Certains nous plaignent avec tant d'entrain et de conviction qu'on ne sait plus comment les remercier.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

On va quelquefois plus aisément contre ses intérêts que contre ses préjugés.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Je t'aime trop pour vouloir avoir raison !
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Les médiocres « s'emballent » pour des hommes, jamais pour des idées.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Le principal souci des imbéciles est de persévérer dans leur stupidité intégrale.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

La bonne cause, c'est toujours la nôtre !
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

On naît on meurt : on n'a le temps de rien approfondir !
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

Il faut pas mal d'argent pour pouvoir s'en passer.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

On flatte toujours un peu une vache avant de la traire.
Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)