Pierre-Jules Renard, dit Jules Renard

Quelques mots sur l'auteur :

Jules Renard

Écrivain français né le 22 février 1864 à Châlons-du-Maine dans le département de la Mayenne, Pierre-Jules Renard est mort d'artériosclérose à l'âge de 46 ans le 22 mai 1910 à Paris. Jules Renard repose au cimetière de Chitry-les-mines dans la Nièvre, commune dont il fut le maire.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 125 citations de Jules Renard :

Le projet est le brouillon de l'avenir, et parfois, il faut à l'avenir des centaines de bouillons.
Jules Renard ; Journal du 2 février 1902.

Sois modeste, c'est le genre d'orgueil qui déplaît le moins.
Jules Renard ; Journal du 22 avril 1903.

Rien ne sert de mourir, il faut mourir à point.
Jules Renard ; Journal du 1er mars 1896.

Penser ne suffit pas, il faut penser à quelque chose.
Jules Renard ; Journal du 18 juillet 1899.

La femme parle toujours de son âge, et ne le dit jamais.
Jules Renard ; Journal du 14 juillet 1889.

Il y a des gens qui donnent un conseil comme on donne un coup de poing.
Jules Renard ; Journal (1887-1892)

Si jamais une femme me fait mourir, ce sera de rire.
Jules Renard ; Journal du 17 février 1898.

Le sot qui sent sa sottise n'est déjà plus si sot.
Jules Renard ; Journal du 12 juillet 1905.

Dès qu'on dit à une femme qu'elle est jolie, elle se croit de l'esprit.
Jules Renard ; Journal du 9 février 1899.

On n'est pas heureux : notre bonheur, c'est le silence du malheur.
Jules Renard ; Journal du 21 septembre 1894.

Les malheurs des autres nous sont indifférents, à moins qu'ils ne nous fassent plaisir.
Jules Renard ; Journal du 7 décembre 1894.

S'embêter, c'est s'insulter soi-même.
Jules Renard ; Journal du 5 septembre 1893.

La vie est courte, mais on s'ennuie quand même.
Jules Renard ; Journal du 24 mai 1902.

Si d'une discussion on pouvait sortir la moindre vérité, on discuterait moins.
Jules Renard ; Journal du 24 octobre 1887.

D'expérience en expérience, j'arrive à la certitude que je ne suis fait pour rien.
Jules Renard ; Journal du 17 juillet 1906.

Il n'est pas nécessaire de vivre, mais il l'est de vivre heureux.
Jules Renard ; Journal du 17 septembre 1906.

La vie n'est ni longue, ni courte : elle a des longueurs.
Jules Renard ; Journal du 22 août 1909.

La vie est courte, mais comme c'est long, de la naissance à la mort !
Jules Renard ; Journal du 26 mai 1896.

Des hommes ont l'air de ne s'être mariés que pour empêcher leurs femmes de se marier avec d'autres.
Jules Renard ; Journal du 29 septembre 1897.

Libre penseur - Penseur suffirait.
Jules Renard ; Journal du 26 juin 1905.

Neurasthénique : un homme en bonne santé qui a une maladie mortelle.
Jules Renard ; Journal du 26 février 1906.

La semaine du travailleur a sept jours, la semaine du paresseux a sept demains.
Jules Renard ; Journal du 13 juillet 1905.

Les âmes basses ne comptent que sur la noblesse des autres.
Jules Renard ; Journal du 6 janvier 1874.

La conversation est un jeu de sécateur, où chacun taille la voix du voisin aussitôt qu'elle pousse.
Jules Renard ; Journal du 29 janvier 1893.

Chaque fleur attire sa mouche.
Jules Renard ; Journal du 1er octobre 1898.