Le lys dans la vallée, d'Honoré de Balzac (1836)

Les 22 citations d'Honoré de Balzac :

À moins d'être un ange descendu des cieux, et non l'esprit purifié qui s'y rend, une femme aimante préférerait voir son amant souffrant une agonie, à le voir heureux par une autre ; plus elle aime, plus elle sera blessée.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Déployez votre esprit, mais ne servez pas d'amusement aux autres ; car, sachez bien que si votre supériorité froisse un homme médiocre, il se taira, puis il dira de vous d'un air méprisant : — Il est très amusant !
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Une des règles les plus importantes de la science des manières est un silence presque absolu sur vous-même.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Le bonheur des autres devient la joie de ceux qui ne peuvent plus être heureux.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Il y a une force plus belle que la pensée, ce sont toutes les pensées, toutes les forces, tout un avenir dans une émotion partagée.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Une des façons les plus blessantes dans la politesse mal entendue est l'abus des promesses.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

La trop grande confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

L'amour ne vit que de confiance.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Il est des sourires qui paient bien des peines.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Le véritable amour ne calcule rien.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

La plaisanterie anglaise est un acide qui corrode si bien les êtres sur lesquels il tombe, qu'il en fait des squelettes lavés et brossés. La langue d'une Anglaise spirituelle ressemble à celle d'un tigre qui emporte la chair jusqu'à l'os en voulant jouer.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

On se donne, ou l'on se refuse ; mais se refuser et moraliser, il y a double peine.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Aucune femme, quelque grande moraliste qu'elle soit, ne peut être l'égale d'un homme.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

La plaisanterie française est une dentelle dont les femmes savent embellir la joie qu'elles donnent et les querelles qu'elles inventent ; c'est une parure morale, gracieuse comme leur toilette.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Il faut aimer ses amis comme on aime ses enfants, pour eux et non pour soi.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Le véritable amour est éternel, infini, toujours semblable à lui-même ; il est égal et pur, sans démonstrations violentes ; il se voit en cheveux blancs toujours jeune de cœur.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

La politesse consiste à paraître s'oublier pour les autres.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

La mélancolie termine les passions sans espoir.
Honore de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Quand il vous sera demandé quelque chose que vous ne sauriez faire, refusez net, en ne laissant aucune fausse espérance ; puis accordez promptement ce que vous voulez octroyer : vous acquerrez ainsi la grâce du refus et la grâce du bienfait, double loyauté qui relève un caractère.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Ne soyez ni trop confiant, ni banal, ni empressé, trois écueils ! la trop grande confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris, le zèle nous rend excellents à exploiter.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Se promener avec la femme qu'on aime, lui donner le bras, lui choisir son chemin ! Ce sont des joies illimitées qui suffisent à une vie : le discours est alors si confiant !
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Ceux qui aiment tant à briller, à se mouvoir, n'ont pas reçu le don de constance.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Biographie et ses citations classées par œuvres :