Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Honoré de Balzac

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Honoré de BalzacRomancier, dramaturge, écrivain, journaliste et critique littéraire, Honoré de Balzac est né le 20 mai 1799 à Tours dans l'Indre-et-Loire. Il décède le 18 août 1850 à son domicile parisien 30, rue Fortunée, et repose au cimetière du Père-Lachaise (division 48). Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 120 pensées et citations d'Honoré de Balzac :

Certains êtres reçoivent de l'amour la puissance de transporter leur moi dans un autre, et quand il leur est enlevé, la vie ne leur est plus possible.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les deux frères (1841)

La femme est une sainte et belle créature, mais presque toujours incomprise et mal jugée.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les Marana (1834)

L'amour, dans le mariage, est une chimère.
Honoré de Balzac - Œuvre : Eugénie Grandet (1833)

Être intelligent : Savoir, vouloir, pouvoir.
Honoré de Balzac - Œuvre : Séraphîta (1834)

Je crois que deux filles dans une maison y feraient plus de ravages que n’en ferait la peste.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les mémoires de deux jeunes mariées (1841)

Le malheur fait dans certaines âmes un vaste désert où retentit la voix de Dieu.
Honoré de Balzac - Œuvre : La femme abandonnée (1833)

Les gens qui aiment ne doutent de rien, ou doutent de tout.
Honoré de Balzac - Œuvre : Une ténébreuse affaire (1841)

Si la presse n'existait point, il ne faudrait pas l'inventer.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

L'amour attire l'amour, c'est l'abyssus abyssum de la Bible.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Il est des amours qui vont au-devant des tromperies.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Les femmes ont des pressentiments dont la justesse tient du prodige.
Honoré de Balzac - Œuvre : La recherche de l'absolu (1834)

L'amour est aussi grand par le bavardage que par la concision.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

L'homme se bronze ainsi : il use la femme pour que la femme ne puisse pas l'user.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

La jalousie est la sentinelle qui ne dort jamais, elle est à l'amour ce que le mal est à l'homme.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les mémoires de deux jeunes mariées (1841)

L'amour a ses illusions, et toute illusion a son lendemain.
Honoré de Balzac - Œuvre : Modeste Mignon (1844)

La piété est une vertu de femme que les femmes seules se transmettent bien.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les femmes (1857)

La femme n'est égale à l'homme qu'en faisant de sa vie une continuelle offrande, comme celle de l'homme est une perpétuelle action.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les femmes (1857)

Un homme veut bien quitter une femme, mais il ne veut pas être quitté par elle.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les femmes (1857)

Rien ne lie ou ne désunit plus deux femmes que de faire leurs dévotions au même autel.
Honoré de Balzac - Œuvre : Splendeurs et misères des courtisanes (1838)

Toute personne qui pense fortement fait scandale.
Honoré de Balzac - Œuvre : Pensées (1799-1850)

Les hommes du monde sont jaloux entre eux, à la manière des femmes.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Au printemps, la nature, c'est une brune qui espère ; à l'automne, c'est une blonde qui se souvient.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

La politesse ressemble aujourd’hui à ces traités de Cicéron dont il ne reste que le titre.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Je viens à vous, je vous prends la main, je la serre contre mon cœur, je dépose sur vos lèvres un baiser d'amour, et je vous dis avec la naïveté que vous avez dans l'âme, et dont je n'ai qu'un reflet : Mon amour, je t'aime ! veux-tu marcher avec moi dans la vie ? Je te sourirai toujours, ta vie sera un enchantement continuel, et je tâcherai d'être toujours une fée pour toi.
Honoré de Balzac - Œuvre : La dernière fée (1823)

Beaucoup d'appelés et peu d'élus est une loi de la Cité aussi bien que du Ciel.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les employés ou La femme supérieure (1838)

Rien ne grise comme le vin du malheur.
Honoré de Balzac - Œuvre : Splendeurs et misères des courtisanes (1838)

Une femme est une Cadignan : Elle n'aurait ni vertus, ni vices, ni fortune, ni jeunesse, ce serait toujours une Cadignan. Une Cadignan ? c'est comme un préjugé, toujours riche et vivant.
Honoré de Balzac - Œuvre : Madame Firmiani (1832)

Nous sommes tous des planches lithographiques dont une infinité de copies se tirent par la médisance.
Honoré de Balzac - Œuvre : Madame Firmiani (1832)

Les vocations manquées déteignent sur toute l'existence.
Honoré de Balzac - Œuvre : La Maison Nucingen (1838)

Les fortunes détruites sont les chevrons des courtisanes.
Honoré de Balzac - Œuvre : Splendeurs et misères des courtisanes (1838)

L'amour a horreur de tout ce qui n'est pas lui-même.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

L'instinct chez les femmes équivaut à la perspicacité des grands hommes.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les maximes et pensées (1856)

Le sourire est l'apanage de la maternité.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les femmes (1857)

L'amour est la seule passion qui ne souffre ni passé ni avenir.
Honoré de Balzac - Œuvre : Les Chouans (1835)

Le hasard est le résultat d'une immense équation dont nous ne connaissons pas toutes les racines.
Honoré de Balzac - Œuvre : Z. Marcas, le 25 juillet 1840.

On ne peut pas ruiner un homme qui ne possède rien.
Honoré de Balzac - Œuvre : Gobseck (1830)

Tout amour durable commence par de rêveuses méditations.
Honoré de Balzac - Œuvre : L'enfant maudit (1831)

L'amour est comme la mer, qui vue superficiellement ou à la hâte, est accusée de monotonie par les âmes vulgaires. Tandis que certains êtres privilégiés passent leur vie à l'admirer en y trouvant sans cesse de changeants phénomènes qui les ravissent.
Honoré de Balzac - Œuvre : La Vendetta (1830)

Pour un homme passionné, toute femme vaut ce qu'elle lui coûte.
Honoré de Balzac - Œuvre : Ursule Mirouët (1842)

L'amour a ses intuitions, comme le génie a les siennes.
Honoré de Balzac - Œuvre : Le lys dans la vallée (1836)

Quelques œuvres de Honoré de Balzac :

La liste des auteurs populaires :