Les ressources de Quinola, d'Honoré de Balzac (1842)

Les 33 citations d'Honoré de Balzac :

Aimer, c'est vivre sous un autre soleil auquel on tremble d'atteindre.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, III, 10 (1842)

Il y a des situations où le cœur se brise ou se bronze.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, VI, 6 (1842)

La poire était trop belle, il s'y trouve un ver.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, VI, 4 (1842)

L'idée est au-dessus du fait.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, VI, 2 (1842)

Un amour qui a des bornes n'est pas l'amour.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, V, 19 (1842)

Le plus terrible entre toutes les horreurs est la calomnie et le triomphe des sots.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, V, 1 (1842)

Pour obtenir trois mois de crédit, il faut commencer par jeter de la poudre aux yeux.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, IV, 12 (1842)

La misère est le creuset où Dieu se plaît à éprouver nos forces.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, IV, 10 (1842)

L'admiration est le sentiment qui se fatigue le plus promptement chez l'homme.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, IV, 4 (1842)

La fortune aime les gens gais presque autant que les gens gais aiment la fortune.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, IV, 3 (1842)

Une seule mauvaise affaire emporte le profit de dix bonnes.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, III, 22 (1842)

Plus on vous donne de pouvoir, plus vous en abusez.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, III, 20 (1842)

Aimer, c'est se dévouer sans attendre la moindre récompense.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, III, 10 (1842)

Avec de l'argent à perdre, on gagne du temps ; avec le temps tout est possible.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, III, 2 (1842)

L'argent, c'est la vie ; l'argent, c'est la satisfaction des besoins et des désirs.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, III, 2 (1842)

Dans un homme de génie, il y a toujours un enfant plein de fantaisies.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, III, 2 (1842)

L'amour est toute ma force, il est le rayon céleste qui m'éclaire.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 17 (1842)

Les Si sont les chevaux qui mènent à l'hôpital tous ces prétendus découvreurs de mondes.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 12 (1842)

Les filles élevées n'ont pas besoin de prodiges, mais d'un mari qui s'occupe de son ménage.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 12 (1842)

Être bon père de famille est le seul prodige.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 12 (1842)

Travaille, et tu t'amasseras des trésors ici-bas !
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 11 (1842)

L'aumône est un revenu qu'on se fait dans le ciel.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 6 (1842)

Il y a deux sortes de jalousies : celle qui fait qu'on se défie de sa maîtresse, et celle qui fait qu'on se défie de soi-même ; tenez-vous-en à la seconde.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 4 (1842)

Après une dupe honnête, je ne sais rien de meilleur qu'un fripon qui s'abuse.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 2 (1842)

Le dévouement vaut mieux pour que l'argent et la faveur.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 1 (1842)

Invente, et tu mourras persécuté comme un criminel ; copie, et tu vivras heureux comme un sot !
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 1 (1842)

Un homme pauvre qui trouve une bonne idée m'a toujours fait l'effet d'un morceau de pain dans un vivier : chaque poisson vient lui donner un coup de dent.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, II, 1 (1842)

Notre devoir consiste à rendre bonnes les choses qui paraissent mauvaises.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, I, 13 (1842)

L'étonnement est une louange involontaire.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, I, 13 (1842)

Vous êtes bien haut, je suis bien bas ; avec deux mots, nous allons nous trouver de plain-pied.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, Prologue (1842)

La haine n'est pas le contraire de l'amour, c'en est l'envers.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, IV, 7 (1842).

La foi n'est que chez le pauvre, il en a tant besoin !
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, Prologue (1842)

Ce que la misère a de plus terrible entre toutes ses horreurs, c'est d'autoriser la calomnie.
Acte / Scène : Les ressources de Quinola, IV, 1 (1842)

Biographie et ses citations classées par œuvres :