Marguerite Yourcenar

Notre citation favorite :

La citation favorite

Marguerite Yourcenar a dit :
Rien n'est plus lent que la véritable naissance d'un homme.

Les 33 citations de Marguerite Yourcenar :

Le véritable lieu de naissance est celui où l'on a porté, pour la première fois, un coup d'œil intelligent sur soi-même.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Nul ne peut dépasser les limites prescrites de sa vie.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Il n'y a pas d'amour sans éblouissement du cœur, il n'y a guère de volupté véritable sans émerveillement de la beauté.
Marguerite Yourcenar ; Nouvelles orientales (1938)

Les coupables sont les seuls qui s'imaginent être innocents.
Marguerite Yourcenar ; Théâtre (1971)

Ne plus se donner, c'est se donner encore : C'est donner son sacrifice.
Marguerite Yourcenar ; Feux, Poèmes en prose (1936)

Rien de plus sale que l'amour-propre.
Marguerite Yourcenar ; Feux, Poèmes en prose (1936)

On n'est jamais tout à fait seul : par malheur, on est toujours avec soi-même.
Marguerite Yourcenar ; Alexis ou le Traité du vain combat (1929)

Le premier venu peut mourir tout à l'heure, mais le malade sait qu'il ne vivra plus dans dix ans.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Ce matin l'idée m'est venue pour la première fois, que mon corps, ce fidèle compagnon, cet ami plus sûr, mieux connu de moi que mon âme, n'est qu'un monstre sournois qui finira par dévorer son maître.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Toute vie bien réglée a ses moments libres, et qui ne sait pas les provoquer ne sait pas vivre.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Il faut aimer les êtres pour apprivoiser leur méfiance.
Marguerite Yourcenar ; Les yeux ouverts (1980)

Cesser d'être aimée, c'est devenir invisible.
Marguerite Yourcenar ; Feux, Poèmes en prose (1936)

C'est avoir tort que d'avoir raison trop tôt.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

La plus haute forme de vertu est la ferme détermination d'être utile.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Construire, c'est collaborer avec la terre : c'est mettre une marque humaine sur un paysage.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Dans tout combat entre le fanatisme et le sens commun, ce dernier a rarement le dessus.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

C'est insulter les autres que de paraître dédaigner leurs joies.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

La tendresse du père est presque toujours en conflit avec les intérêts du chef.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

L'amour est un châtiment ; nous sommes punis de n'avoir pas pu rester seuls.
Marguerite Yourcenar ; Feux, Poèmes en prose (1936)

Le passé, pour peu qu'on y songe, est chose infiniment plus stable que le présent.
Marguerite Yourcenar ; Alexis ou le Traité du vain combat (1929)

J'aime que le temps nous porte, et non qu'il nous entraîne.
Marguerite Yourcenar ; Alexis ou le Traité du vain combat (1929)

Tout moment est dernier parce qu'il est unique.
Marguerite Yourcenar ; Tour de la prison (1977)

Il est reposant de penser que l'oubli est moins prompt, moins total qu'on ne suppose.
Marguerite Yourcenar ; Nouvelles orientales (1938)

Notre grande erreur est d'essayer d'obtenir de chacun les vertus qu'il n'a pas.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Rien n'est plus lent que la véritable naissance d'un homme.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Avoir du mérite à s'abstenir d'une faute, c'est une façon d'être coupable.
Marguerite Yourcenar ; Alexis ou le Traité du vain combat (1929)

La philosophie épicurienne, ce lit étroit, mais propre.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

On choisit son père plus souvent qu'on ne pense.
Marguerite Yourcenar ; Électre ou la Chute des masques, II, 4 (1954)

La passion comblée a son innocence, presque aussi fragile que toute autre.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien, Saeculum Aureum (1951)

Un bon négociateur ne fait pas confiance.
Marguerite Yourcenar ; L'Œuvre au noir, le 8 mai 1968.

Tout bonheur est un chef-d'œuvre.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Il y a plus d'une sagesse, et toutes sont nécessaires au monde.
Marguerite Yourcenar ; Mémoires d'Hadrien (1951)

Tout bonheur est une innocence.
Marguerite Yourcenar ; Alexis ou le Traité du vain combat (1929)