Philippe Besson

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Philippe Besson

Romancier, dramaturge et scénariste français né le 29 janvier 1967 à Barbezieux-Saint-Hilaire en Charente, Philippe Besson a obtenu de nombreuses distinctions, dont le prix Emmanuel-Roblès pour son roman d'amour En l'absence des hommes (2001), le grand prix RTL-Lire pour L'Arrière-saison (2003), le prix Maison de la presse pour Arrête avec tes mensonges (2017).

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de Philippe Besson :

On ne renonce jamais vraiment, on a besoin de croire que tout n'est pas perdu, on se rattache à un fil, même le plus ténu, même le plus fragile. On se répète que l'autre va finir par revenir. On l'attend. On se déteste d'attendre mais c'est moins pénible que l'abandon, que la résignation totale. Voilà : on attend quelqu'un qui ne reviendra probablement pas.
Philippe Besson ; Les passants de Lisbonne (2016)

Je veux être dans la joie au risque de la peine.
Philippe Besson ; En l'absence des hommes (2001)

Le temps perdu, ce temps-là ne se rattrape jamais.
Philippe Besson ; Les passants de Lisbonne (2016)

J'ai besoin de t'envoyer cette lettre, de croire que les mots ne sont pas inutiles et que le temps dépensé à t'écrire n'est pas du temps perdu. Tu ne répondras pas à cette lettre-là non plus. Mais le plus dur, c'était la première fois. Désormais, l'habitude est prise. Je ne dis pas cela comme on lance un défi, sois tranquille. Ma peine ne m'a pas fait perdre toute lucidité, voilà.
Philippe Besson ; Se résoudre aux adieux (2007)

Je préfère être quelqu'un là-bas plutôt que personne ici.
Philippe Besson ; Les jours fragiles (2004)

Je t'écris parce que t'écrire, c'est être avec toi.
Philippe Besson ; Les jours fragiles (2004)

Une fois qu'on nous a indiqué quel cadeau nous allons recevoir, nous ne brûlons que d'une seule envie, c'est de le recevoir, et au plus vite, même si la date de l'anniversaire est encore lointaine.
Philippe Besson ; L'arrière-saison (2002)

Il est des souvenirs qui vous gâchent le goût de vos plaisirs.
Philippe Besson ; L'arrière-saison (2002)

On est souvent son plus mauvais juge.
Philippe Besson ; L'arrière-saison (2002)

Un sourire de presque rien peut être le signal du bonheur.
Philippe Besson ; L'arrière-saison (2002)

On est toujours trahi par ses amis les plus proches.
Philippe Besson ; L'arrière-saison (2002)

L'amour, c'est des bouches qui se cherchent, qui se prennent, des lèvres qu'on mord.
Philippe Besson ; Arrête avec tes mensonges (2017)

Les lieux sont aussi des liens, et ils sont notre mémoire.
Philippe Besson ; Les jours fragiles (2004)

Quand on a fait l'expérience de la liberté, comment y renoncer ?
Philippe Besson ; Les jours fragiles (2004)

La guerre sait créer des sortes d'intimité foudroyante et vient les reprendre aussi vite qu'elle les a créées. Ainsi, on n'est jamais vraiment attaché à personne tout en ayant pour quelques-uns, à de certains moments, une affection qu'on n'éprouverait sans doute pas avec autant d'intensité dans la vie civile. Cette contradiction est même encore plus prononcée puisque, en même temps qu'on éprouve le besoin d'un compagnon, on se défie des trop grandes affections car on n'oublie jamais qu'elles peuvent finir très brutalement et d'un instant à l'autre dans une pluie d'obus qu'on n'aurait pas vue arriver.
Philippe Besson ; En l'absence des hommes (2001)

Dans une relation amoureuse, souvent, il en est un qui donne et l'autre qui prend, un qui s'offre et l'autre qui choisit, un qui s'expose et l'autre qui se protège, un qui souffrira et l'autre qui s'en sortira. C'est un jeu cruel parce qu'il est pipé. C'est un jeu dangereux parce que quelqu'un perd obligatoirement.
Philippe Besson ; En l'absence des hommes (2001)

Il convient parfois de se garder de donner des conseils, car lorsqu'on se trompe, c'est avec la vie des autres qu'on joue, et c'est un jeu auquel j'entends ne pas prendre part.
Philippe Besson ; En l'absence des hommes (2001)

Recevoir tes lettres, c'est comme recevoir un coup de poing en même temps qu'une caresse.
Philippe Besson ; En l'absence des hommes (2001)

Il n'y a pas de mal à se faire du bien, et faire l'amour est un passe-temps agréable.
Philippe Besson ; Patient zéro (2016)

Les femmes sont dotées d'une intuition très supérieure à celle des hommes. On dit qu'elles ont une sorte de sixième sens, presque infaillible, une aptitude à voir au-delà des simples apparences, et c'est sûrement vrai.
Philippe Besson ; Un garçon d'Italie (2003)

Il vaut mieux une vie brève et bien remplie qu'une longue existence morne.
Philippe Besson ; Vivre vite (2015)

En amour il ne faut pas poser de questions si on veut obtenir des réponses.
Philippe Besson ; Un garçon d'Italie (2003)

Aimer, ce n'est pas gagner à tous les coups. C'est prendre des risques, faire des paris incertains, connaître la frayeur de perdre sa mise pour mieux savourer le frisson de la doubler.
Philippe Besson ; Se résoudre aux adieux (2007)

Drôle d'idée d'aller dégoter un homme marié quand il y a tellement de célibataires !
Philippe Besson ; L'arrière-saison (2002)

Le sourire, c'est peut-être simplement pour ça : Être désirable, encore.
Philippe Besson ; L'arrière-saison (2002)