Pigault-Lebrun

Notre citation favorite :

La citation favorite

Pigault-Lebrun a dit :
L'avarice est la passion des petites âmes.

Les 19 citations de Pigault-Lebrun :

Le plus sûr moyen d'oublier une injure est de la pardonner, quand l'honneur le permet.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

Les armes les plus puissantes de l'amour sont la modestie, la douceur et l'esprit.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

Les devoirs de l'hospitalité ne se bornent pas à fournir l'exact nécessaire ; il faut distraire, amuser ceux qu'on a admis dans ses foyers.
Pigault-Lebrun ; L'observateur (1820)

Plaisir d'amour, plus vif, se consume et s'altère ; plaisir d'hymen, plus pur, devient durable et doux.
Pigault-Lebrun ; Tableau de l'hymen (1782)

L'exercice de l'hospitalité suppose des mœurs simples et douces.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

Le talent de plaire est de tous les talents le plus désiré, le plus agréable, le plus profitable.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

Chacun court après la renommée ; il est si doux de faire parler de soi !
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

Travailler à éclairer son esprit, c'est rendre sa vie utile.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

La vengeance, loin d'effacer l'injure, en grave le souvenir par le remords qui la suit.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

La modestie est à la beauté ce que le parfum est aux fleurs.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

L'avarice est la passion des petites âmes.
Pigault-Lebrun ; L'homme à projets (1807)

L'apparence de la vertu est partout ; la chose est rare.
Pigault-Lebrun ; Jérôme, II, III (1804)

L'amour-propre blessé est un ver qui ne périt qu'avec le cœur qu'il ronge.
Pigault-Lebrun ; Jérôme, II, I (1804)

C'est par les yeux que commence l'adultère.
Pigault-Lebrun ; Jérôme, I, V (1804)

Il n'est pas agréable de rougir devant ses valets.
Pigault-Lebrun ; Jérôme, I (1804)

La beauté passe vite ; les passions s'éteignent lentement.
Pigault-Lebrun ; Jérôme, V (1804)

Le temps n'a pas d'ailes pour les cœurs affligés.
Pigault-Lebrun ; Jérôme, V (1804)

Quelle humeur peut résister au baiser le plus doux ?
Pigault-Lebrun ; Jérôme, IV (1804)

L'amour le plus violent est le moins soupçonneux.
Pigault-Lebrun ; Jérôme, IV (1804)