Titus Maccius Plautus, dit Plaute

Quelques mots sur l'auteur :

Plaute

Auteur comique latin né vers 254 av. J.-C. à Sarsina dans la province de Forlì-Cesena située dans la région Émilie-Romagne, Plaute est décédé vers 184 av. J.-C à Rome. Il est considéré comme le véritable père de la comédie latine et le génie le plus éminemment comique que Rome ait possédé.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 82 citations de Plaute :

Ne vous mêlez pas de ce qui ne vous regarde point.
Plaute ; Stichus - IIe s. av. J.-C.

La flamme suit toujours de bien près la fumée.
Plaute ; Curculio - IIe s. av. J.-C.

Il faut se plier au caractère des gens avec qui l'en vit.
Plaute ; Le revenant - IIe s. av. J.-C.

Une femme pour sentir bon ne doit sentir rien du tout.
Plaute ; Le revenant - IIe s. av. J.-C.

La plus belle dot d'une femme, ses vraies richesses, sont la chasteté, le calme des passions, la crainte des dieux, la piété filiale, la concorde entre parents.
Plaute ; L'amphitryon - IIe s. av. J.-C.

Il faut savoir s'accommoder aux circonstances.
Plaute ; Les bacchides - IIe s. av. J.-C.

Rien n'est plus odieux qu'un ingrat. II vaut mieux s'entendre taxer de prodigalité que d'ingratitude : le prodigue peut être estimé des gens de bien : l'ingrat est méprisé des méchants mêmes.
Plaute ; Les bacchides - IIe s. av. J.-C.

On est heureux de s'instruire quand on s'instruit aux dépens des autres.
Plaute ; Le marchand - IIe s. av. J.-C.

Ce n'est jamais impunément qu'on pousse le luxe plus loin que la fortune ne le permet.
Plaute ; Le marchand - IIe s. av. J.-C.

Chacun doit se parer selon sa fortune et faire figure selon ses moyens.
Plaute ; La marmite - IIe s. av. J.-C.

Quand on est prodigue les jours de fête, on manque du nécessaire les autres jours.
Plaute ; La marmite - IIe s. av. J.-C.

Il n'est pas raisonnable de conduire à la chasse les chiens malgré eux.
Plaute ; Stichus - IIe s. av. J.-C.

La honte vaut mieux que le repentir.
Plaute ; Le Trinum - IIe s. av. J.-C.

On a trop d'ennui à être trop beau.
Plaute ; Le soldat fanfaron - IIe siècle av. J.-C.

Quand on aime, ventre affamé n'a pas faim.
Plaute ; Casina - IIe s. av. J.-C.

Telle est la volonté des dieux : tout plaisir s'accompagne de peine.
Plaute ; Amphitryon - IIe s. av. J.-C.

Pourvu qu'elle soit sage et de bon caractère, une fille est bien dotée.
Plaute ; Aulularia - IIe s. av. J.-C.

Il n'est point de manteau qui puisse cacher les mensonges.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Il n'est point de pardon pour les impostures.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Espoir, ressource, secours, tout me fuit et m'abandonne.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Le plus malheureux des hommes est celui qui cherche de quoi manger, et ne trouve rien.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Malheureux est l'homme qui cherche de quoi manger, et ne trouve qu'à grande peine.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Puissent tes actions et ta conduite ne jamais démentir ta parole.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Mon fils m'est cher, chacun aime les siens.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Bien souvent on croit avoir tout prévu, et malgré notre prévoyance on se trouve pris.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.