Plutarque

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Plutarque

Historien et penseur grec né vers 46 ap. J.-C. à Chéronée, petite ville située à l'est de la Phocide et proche de Delphes, Plutarque serait décédé vers 125. Le lieu de sa mort n'étant pas connu, on suppose qu'il soit décédé à Chéronée où il s'était retiré pour veiller sur sa ville.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de Plutarque :

L'ingratitude envers leurs grands hommes est la marque des peuples forts.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

L'esprit lancé sur la pente des plaisirs est disposé à ne connaître plus de bornes.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

À force de soin on triomphe des choses les plus difficiles.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

La beauté est digne d'envie, mais la beauté est éphémère.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Rien n'engraisse aussi bien le cheval que l'œil du Roi.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

En toute chose l'uniformité affadit et répugne, tandis que la variété intéresse.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Le discours des gens qui parlent sans préparation est essentiellement léger et de mauvais aloi ; ils ne savent ni par où il faut commencer ni par où il faut finir.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Vouloir plaire à la multitude, c'est déplaire aux gens éclairés.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Le bonheur réside dans l'instruction et la vertu, et non dans les biens que donne le hasard.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

La guerre, comme un torrent, balaye tout, entraîne tout.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

L'intelligence commande au raisonnement, le raisonnement obéit à l'intelligence.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Rien n'est plus capable que la mémoire de féconder et nourrir l'esprit.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

À vivre avec un boiteux on apprend à boiter.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Une recommandation des plus sacrées, c'est d'habituer les enfants à dire ce qui est vrai, car le mensonge a quelque chose de servile. Il mérite d'être détesté par tous les hommes.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Jamais on ne s'est repenti d'être resté muet.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Qui veut vivre en paix doit apprendre à maîtriser sa langue.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Les envieux souffrent à la fois du mal qui leur arrive et du bien qui arrive aux autres.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Si l'on demandait quel est le plus méchant, le plus pernicieux des hommes, tout le monde répondrait que c'est le traître.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Le principal avantage de la justice et de la bonne loi est de rendre la force inutile.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Les insensés négligent et méprisent les biens dont ils jouissent, c'est vers l'avenir qu'ils tournent toutes leurs pensées ; les sages se rendent présents par le souvenir les biens dont ils ont joui, et même après les avoir perdus, ils en jouissent encore.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Il est aisé de critiquer ce qu'on entend, mais dire mieux, voilà ce qui est difficile.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

L'envie, toujours maligne et haineuse, n'est jamais bonne à rien.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Rien n'irrite autant la faim que de voir manger.
Plutarque ; Comment on peut se louer - Ier s. ap. J.-C.

Le superflu fait l'orgueil du riche.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

L'avarice est un tyran bien cruel : elle ordonne d'amasser et défend l'usage de ce qu'on amasse ; elle irrite le désir et interdit la jouissance.
Plutarque ; Les œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Les célébrités de la Grèce antique :

La liste des plus grands auteurs grecs »