Raymond Devos

Quelques mots sur l'auteur :

Raymond Devos

Humoriste français né le 9 novembre 1922 à Mouscron en Belgique, Raymond Devos est décédé le 15 juin 2006 à Saint-Rémy-lès-Chevreuse dans les Yvelines. Il meurt chez lui, à 7h50, des suites d'une crise d'œdème aigu du poumon, et repose au cimetière de Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 64 citations de Raymond Devos :

Qui veut être raisonnable en toutes circonstances est un fou.
Raymond Devos ; Un jour sans moi (1996)

On a toujours tort d'essayer d'avoir raison.
Raymond Devos ; À tort ou à raison (1973)

Si ma femme doit être veuve un jour, j'aimerais mieux que ce soit de mon vivant.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Une fois rien, c'est rien, deux fois rien, ce n'est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà s'acheter quelque chose, et pour pas cher.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

J'ai un copain, il est pilote d'essai... enfin, il ne l'est pas encore ; pour l'instant, il essaie d'être pilote !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

J'étais entre la vie et la mort : J'ai longtemps hésité.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Un menuisier me disait l'autre jour qu'à force de taper sur des clous, il était devenu marteau !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

S'il fallait excepter les imbéciles, à la fin du compte, on se retrouverait tout seul, comme un imbécile !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

La blanchisseuse est morte à la tâche !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

J'ai rencontré l'horloger qui marchait dans la rue : Il ne m'inspire pas confiance, il s'arrête toutes les cinq minutes !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

J'ai connu un boa... c'était un serpent long de six pieds... qui rampait de travers. Alors, les autres serpents disaient, le voyant onduler : Le boa boit !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Quand on regarde la Vénus de Milo, on se dit que la sculpture manque de bras.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Quand j'ai débuté au cabaret, le public était surtout composé de gens aisés. Je n'ai rien contre les riches mais... ils portent des gants : alors, quand ils vous applaudissent... c'est feutré !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Actuellement pour recevoir son courrier à temps, il faut compter sur le facteur chance !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

À ceux qui me châtient parce qu'ils m'aiment bien, je préfère ceux qui me haïssent et me foutent la paix.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Entendu dire à quelqu'un qui avait perdu sa femme : Alors, quoi de veuf ?
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Quand Rockefeller a demandé à sa bonne de devenir sa femme, elle a dit oui. Quand j'ai demandé à ma femme de devenir ma bonne, elle a dit non !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Quand mon jardinier arrose le pied de ses plantes, il arrose en même temps la plante de ses pieds.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Ceux qui font des généralités sont des imbéciles... généralement !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Il ne gagne pas à être connu, et pourtant, plus il est connu, plus il gagne !
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Je n'ai joué qu'une seule fois à New York, j'y ai fait mes adieux.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

Lorsqu'un chêne sent le sapin, il sait que sa dernière heure est arrivée.
Raymond Devos ; Rêvons de mots (2007)

L'autre jour, au café, je commande un demi, j'en bois la moitié, il ne m'en restait plus.
Raymond Devos ; Il y a des choses bizarres (1968)

Une rengaine, c'est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux !
Raymond Devos ; Prêter l'oreille (1979)

Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd, il n'entendait pas mieux.
Raymond Devos ; Prêter l'oreille (1979)