L'origine et l'explication de proverbes connus

Que veut dire ce proverbe ?

Chacun abonde en son sens.

Origine : Proverbe français de Rabelais ; Tiers livre (1546)
Explication : La variante moderne de ce proverbe est la suivante Chacun voit midi à son clocher. Autrement dit, chacun défend ses propres intérêts avant les intérêts des autres.

Il faut avaler la pilule sans la mâcher.

Origine : Proverbe latin médiéval (Pilulae sunt glutiendae, non manducandae.)
Explication : La signification de cet ancien proverbe nous enseigne qu'il faut accepter les blâmes et les reproches mérités, sans en ressasser l'amertume.

Un homme sans argent est un loup sans dents.

Origine : Proverbe français de Gabriel Meurier (1568)
Explication : Un vieux proverbe français qui nous enseigne que, sans argent, nos moyens et notre influence dans la vie sont limités. Un loup sans dents n'impressionne personne !

Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

Origine : Evangile selon Saint Matthieu (65 ap. J.-C.)
Explication : Ce proverbe signifie que ceux qui se détachent des biens périssables de ce monde trouvent le vrai bonheur. Un proverbe souvent dénaturé en le citant pour désigner ceux qui réussissent avec peu de science ou d'esprit.

La fumée ne manque pas où il y a du feu.

Origine : Proverbe latin de Publilius Syrus (1er s. av. J.-C.)
Explication : Ce proverbe est devenu Il n'y a pas de fumée sans feu. Autrement dit, à l'origine d'une rumeur il y a toujours une vérité. Un proverbe utilisé pour expliquer la relation de cause à effet.

On ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve.

Origine : Proverbe grec d'Héraclite d'éphèse (Ve s. av. J.-C.)
Explication : Ce proverbe signifie, que dans la vie, des changements interviennent et sont comme un fleuve dont les flots coulent et changent sans cesse.

Chat échaudé craint l'eau froide.

Origine : Proverbe français du XIIIe s.
Signification: Ce proverbe est utilisé quand on est face à un événement ou une situation que l'on a déjà vécu, et dont on en garde un très mauvais souvenir. Trois variantes datent du XIIIe s. : Chat brûlé craint l'eau froide., puis Chat brûlé a peur de l'eau chaude., et enfin Chat brûlé craint la braise.

Qui est le chef soit le pont.

Origine : Proverbe anglais de Thomas Fuller (1652-1734)
Explication : Quand on est un homme responsable, on doit veiller sur sa famille ou ses proches, et ainsi trouver des solutions (Pont) en assumant sa responsabilité (Chef).

Là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.

Origine : Evangile selon Saint Luc (63 ap. J.-C.)
Explication : Ce proverbe signifie que votre pensée et votre affection se fixent sur l'objet de votre passion ; si cet objet est digne, votre cœur sera noble.

Il n'y a que le premier pas qui coûte.

Origine : Proverbe français de Mme du Deffand (1763)
Explication : Dans la vie on n'a rien à perdre, encore faut-il se lancer, oser et commencer.
On peut aussi citer ce proverbe français Qui tente rien, n'a rien.

Maître André, faites des perruques !

Origine : Proverbe français de Voltaire (1670)
Explication : Ce proverbe a une histoire ! Un perruquier, nommé Charles André, envoya une comédie en cinq actes et en vers à Voltaire en le nommant Cher confrère. Voltaire, n'ayant point apprécié cette comédie, lui répondit Maître André, faites des perruques. Autrement dit, ce proverbe s'utilise pour justifier une incompétence.

Quand tu seras à Rome, agis comme les Romains.

Origine : Proverbe latin de Saint Augustin (390 ap. J.-C.)
Explication : Ce proverbe est un conseil qui nous enseigne le respect des traditions, usages et coutumes, des régions ou pays que nous visitons. Respectons les mœurs et les traditions, sans vouloir imposer aux autres notre mode de vie.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Origine : Proverbe français de Gabriel Meurier (1568)
Explication : Méfiez-vous des donneurs de leçons ! Bien des gens vous conseilleront, mais seul vous-même en subirez les actes et les conséquences.

Le cœur de l'homme n'est pas de pierre, mais de résine.

Origine : Proverbe général malgache.
Explication : Cet ancien proverbe malgache nous signifie que le cœur est consolable. La définition du mot résine est utilisée dans le sens qu'elle brûle et se dissipe en fumée.

Le plus riche est celui qui désire le moins.

Origine : Proverbe latin de Publilius Syrus (1er s. av. J.-C.)
Explication : Désirer est utilisé dans le sens se contenter. Autrement dit, Il faut savoir se contenter de ce que l'on a. Citons ce proverbe connu de Molière Contentement passe richesse.

Qui tout convoite tout perd.

Origine : Ancien proverbe français du XIIIe s.
Explication : Un proverbe qui exprime la convoitise à outrance. Quand on veut trop de choses à la fois, on obtient souvent rien ! Citons aussi ce proverbe Chaque chose en son temps.

La critique est aisée, et l'art est difficile.

Origine : Proverbe français de Destouches (1732)
Explication : C'est tellement plus facile de critiquer quand on n'est pas capable de faire mieux ! Un proverbe grec dit ceci Il est plus facile de critiquer que d'imiter.

Il ne faut pas se moquer des chiens avant d'être sorti du village.

Origine : Ancien proverbe français.
Explication : Ce proverbe est un conseil sur le danger. Mieux vaut se mettre à l'abri du danger avant de s'en moquer, d'en rire ou de se croire en sécurité.

Bons nageurs sont à la fin noyés.

Origine : Ancien proverbe français.
Explication : Ne sous-estimez pas un danger et restez prudent. Une trop grande confiance en soi peut être fatale, même si vous jugez être un expert en la matière. Un proberbe grec dit ceci Celui qui aime le danger y trouvera sa perte.

L'esprit souffle où il veut.

Origine : Proverbe de la Bible ; Evangile selon Saint Jean.
Explication : Ce proverbe religieux signifie que Dieu accorde sa grâce à qui lui plaît.

Pour faire taire autrui, commence par te taire.

Origine : Proverbe latin de Sénèque (64 ap. J.-C.)
Explication : Ce proverbe est une sagesse et un conseil à la fois. Lors d'une dispute, si vous souhaitez y mettre un terme, commencez vous-même par vous taire.

Chacun sait où le soulier le blesse.

Origine : Proverbe grec de Plutarque (1er s. av. J.-C.)
Explication : Ce proverbe s'utilise pour justifier une séparation ou un divorce incompris par ses proches. Un romain renvoya sa femme, et ses amis lui en firent le reproche : " Votre femme n'est-elle pas sage ? N'est-elle pas belle ? Ne vous a-t-elle pas donné de beaux enfants ? " Et le romain répondit : " Ce soulier n'est-il pas beau ? N'est-il pas neuf ? N'est-il pas bien fait ? Et pourtant, aucun de vous ne sait où il me blesse. "

Selon ta bourse nourrit ta bouche.

Origine : Proverbe français de Gabriel Meurier (1568)
Explication : Ne vivez pas au-dessus de vos moyens ! Cet ancien proverbe était utilisé dans le sens du paraître. C'est-à-dire, des gens qui se prennent pour ceux qu'ils ne sont pas.

On n'acquiert pas la renommée sur un lit de plumes.

Origine : Proverbe turc.
Explication : Dans la vie, on a rien sans effort ! C'est pas en restant couché ou en se dorant la pilule au soleil, que l'on va construire son avenir et se faire un nom. Un proverbe anglais dit ceci Rien ne vient sans peine, sauf la pauvreté.

Amour de soi nous déçoit.

Origine : Proverbe français de Rabelais ; Tiers livre (1546)
Explication : Un proverbe qui exprime l'égoïsme. Il était utilisé, au XVIe siècle, quand on parlait d'une personne égoïste ou d'un individu qui ne pensait qu'à lui seul.

Il faut enfiler lentement l'aiguille dont le chas est petit.

Origine : Proverbe siamois.
Explication : Ce proverbe signifie qu'il faut être patient quand on enseigne à des enfants. Ce proverbe français de Geruzez est une vérité La clarté est la politesse des professeurs.

La dernière goutte est celle qui fait déborder le vase.

Origine : Proverbe français cité par Thomas Fuller (1652-1734)
Explication : Un proverbe qui est utilisé dans le sens de l'excès. Trop, c'est trop ! La patience a ses limites, et face à une personne qui ne sait pas s'arrêter, on finit par craquer.

Autres proverbes expliqués :