Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Abla Farhoud

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Abla FarhoudDramaturge québécoise, Abla Farhoud est née au Liban en 1945 puis a immigré au Québec en 1951. Elle a vécu à Paris entre 1969 et 1973, faisant des études de théâtre et de linguistique à l'Université de Vincennes. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 46 pensées et citations d'Abla Farhoud :

J'aime le monde et je suis un homme heureux et libre. Si c'est ça être original, bizarre et peu normal, je le suis. Original ? Parce que je fais tout le temps, exactement, ce que j'aime faire ? Bizarre, parce que je suis un contemplatif ? Peu normal, parce qu'un petit rien me réjouit ?

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Un pays, c'est une émotion, un sentiment profond.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Certains auteurs écrivent leur vie, d'autres écrivent des vies. J'aime mieux inventer des vies et leur donner chair avec mes mots que d'essayer de transposer les vies que je connais avec des mots qui forcément les amoindriraient.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Un événement qui se passe devant nous est toujours au présent, c'est ce qui fait qu'il est irremplaçable, unique, éphémère, et ne peut être différé comme la lecture d'un livre. Je sais bien que le présent devient tout de suite le passé. Le présent est un caillou jeté dans la mer, englouti par l'eau en une fraction de seconde.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Chanter, c'est la meilleure méthode pour apprendre à compter.

Abla Farhoud - Jeux de patience (1997)

Il est dit dans le Coran : « Nul ne portera le fardeau d'un autre. » Et pourtant, il me semble que mes enfants ont tous porté le fardeau d'un autre. Tous m'ont reproché, chacun à sa façon, de ne pas les aimer. Ce n'était pas un manque d'amour, je les aimais, mais un manque de sollicitude, de disponibilité. Je n'ai pas été attentif à eux, à leurs souffrances, à leurs accomplissements.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Ne rien attendre de personne ! Il faut apprendre à vivre seule, sans enfants, sans mari, avec un chum de temps en temps, avec des amis pour parler, rire et retourner le monde à l'envers et le ramener à l'endroit pour se rassurer, juste avant la nuit.

Abla Farhoud - Quand le vautour danse (1997)

On s'habitue à tout, même à l'habitude d'espérer.

Abla Farhoud - Jeux de patience (1997)

La vie est action, écrire est mon action de prédilection. C'est la seule part de ma vie où je me sens complètement vivant et heureux d'être vivant.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Sale espoir d'en sortir, quand il s'agit d'une maladie incurable.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

La vie d'un Américain vaut mille fois plus que la vie d'un Rwandais. Sa mort aussi. Il profite des prières du monde, quand il meurt. Qui a prié pour les Kurdes, les Libanais, les Tchétchènes, les Afghans, les Rwandais ?

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

La mort et la souffrance, c'est ce qui fait que nous sommes tous des humains ! Bien que parfois je me dise, que beaucoup de femmes et d'hommes ne méritent pas ce nom.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

J’ai appris avec le temps qu'on ne peut rien forcer. Ce qui doit arriver arrive.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Être heureux est le seul pied de nez que nous pouvons décocher à la mort.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Il y a des violences que l'on ne peut jamais pardonner.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Ne laisse jamais passer les instants de plaisir ; pour rassasier ton corps, un rien suffit.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Dieu ne ferme jamais toutes les portes à la fois.

Abla Farhoud - Jeux de patience (1997)

Le bonheur n'est pas une honte : il fait respirer la vie, comme les arbres font respirer la terre.

Abla Farhoud - Jeux de patience (1997)

Être conscient des autres ne doit pas nous empêcher de vivre.

Abla Farhoud - Jeux de patience (1997)

Rends les choses difficiles, elles le seront ; facilite-les, elles deviendront faciles.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Un prisonnier qui sait lire et écrire n'est pas en prison.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Si jeunesse revenait un jour, je lui raconterais ce que vieillesse a fait de moi.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

L'humain oublie, c'est pour cela qu'on l'appelle humain.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Une seule mauvaise action peut parfois faire oublier toutes les bonnes actions qui l'ont précédée.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Mes enfants sont ma seule richesse.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Le propre d'un grand cœur est de savoir se résigner dans le malheur et se réjouir dans la prospérité.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Souffrir de la souffrance de son propre enfant est sans pareil.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

La torture, c'est pire que la guerre, même si l'une découle de l'autre.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Être pauvre dans notre société, sans se sentir humilié, demande une grande force de caractère.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Quand on sait que la mort est là, la vie prend toute son importance.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

L'homme qui augmente sa capacité de comprendre augmente sa puissance d'agir.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

L'amour pour mes enfants est plus grand que ma souffrance.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Donner renferme un brin de vanité quand recevoir demande une grandeur d'âme.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

La pauvreté est toujours difficile à vivre, mais doublée de la misère morale elle devient inhumaine.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Un enfant apprend à marcher, un vieux apprend à mourir.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Qui veut fréquenter les borgnes doit se crever un œil.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Le sourire est un sourire dans toutes les langues.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Le jour vient après la nuit, et le fruit tombe quand il est mûr.

Abla Farhoud - Jeux de patience (1997)

La corde du mensonge est courte.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

La souffrance n'a de limite que la mort.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Rien n'est éternel, et tout est à la merci de la force du temps.

Abla Farhoud - Quand le vautour danse (1997)

Est-ce qu'on dit merci si quelqu'un nous dit « Je t'aime » ?

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

La maladie de l'oubli est, pour moi, cette rose rouge accrochée tout au bout de mon fardeau.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Une minute peut paraître une année et une année passer en une minute.

Abla Farhoud - Le fou d'Omar (2005)

Se chicaner c'est mieux que de s'ennuyer.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

Le bonheur a la queue glissante.

Abla Farhoud - Le bonheur a la queue glissante (1998)

La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top