Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Charles de Saint-Évremond (2)

Les citations célèbres de Charles de Saint-Évremond :

La conversation est un bien particulier à l'homme, de même que la raison : c'est le lien de la société, c'est par elle que s'entretient le commerce de la vie civile, que les esprits se communiquent leurs pensées, que les cœurs expriment leurs mouvements, que les amitiés se commencent et se conservent.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Un ami qui nous avertit judicieusement de nos défauts est un bien inestimable.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
L'écoute au conseil ne doit pas être aveugle, il est juste de se réserver la liberté de raisonner.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Le remède salutaire est rarement de bon goût ; le médecin le plus doux, n'est pas le meilleur.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Un bon conseil perd sa force dans la bouche d'un ami trop complaisant.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Rien n'est si tyrannique qu'un ami qui prend avantage de son expérience, qui impose ses avis comme des lois et d'un air de maître, et qui veut forcer votre esprit par l'autorité, plutôt que par le discours.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Il faut autant de discrétion pour donner un conseil que de docilité pour le suivre.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Un bon conseil, il faut voir si l'on en peut tirer quelque avantage, avant de le rejeter.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
La santé, comme la fortune, retire ses faveurs à ceux qui en abusent.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Les hommes seront toujours plus insensés que méchants.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Il n'y a que l'étude, les connaissances, les réflexions, qui élèvent les hommes.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Malheur à ceux qui, par le mot de plaisir, n'imaginent que ceux des sens !
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Obéir à tous les plaisirs en esclave, c'est se dégrader.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
L'empire du plaisir est le plus absolu, vouloir s'y soustraire absolument, c'est une chimère.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
On ne définit point le plaisir, on le sent, ou on ne le sent pas.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Les livres sont à l'âme ce que la nourriture est au corps.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
La dévotion est le dernier de nos amours.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Qui est incapable de commettre un crime n'en soupçonne pas facilement les autres.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Tous les hommes se réunissent dans le désir d'être heureux. La nature nous a fait à tous une loi de notre propre bonheur. Tout ce qui n'est point bonheur nous est étranger : lui seul a un pouvoir marqué sur notre cœur ; nous y sommes tous entraînés par une pente rapide, par un charme puissant, par un attrait vainqueur ; c'est une impression ineffaçable de la nature qui l'a gravé dans nos cœurs ; il en est le charme et la perfection.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Une complaisance mutuelle concilie ordinairement les volontés.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Les vertus de l'homme heureux sont agréables et faciles. Les vertus du malheureux sont difficiles et fâcheuses. L'homme heureux n'a qu'à s'abandonner à ses vertus, et il faut que le malheureux se sacrifie aux siennes.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Il faut tâcher d'abolir les noms de mépris, ils ne font qu'entretenir la haine parmi les hommes ; mais il faut conserver les noms de fourbe, de traître, d'ingrat, pour faire toujours honte å ceux qui les méritent.
Charles de Saint-Évremond ; Lettre à Mr le Comte d'Olonne (1674)
L'hymen avec la joie a tant d'antipathie, qu'on n'a que deux bons jours, l'entrée et la sortie.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)
À une douleur oubliée, il n'est pas difficile de faire succéder le sentiment de la joie.
Charles de Saint-Évremond ; Lettre à Mr le Comte d'Olonne (1674)
On doit tout craindre de l'inégalité des femmes : ce n'est ni le mérite qu'elles reconnaissent en nous, ni les assiduités qu'on leur rend, ni l'amour que l'on a pour elles, ni l'indifférence que l'on témoigne à celles qui pourraient leur donner de l'ombrage, qui décident de leur constance : c'est le défaut des occasions où elles sont sujettes à nous trahir. Une femme, pour être égale dans son choix, a besoin de ne voir que la personne qu'elle aime.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)
Regardons-nous comme des demandeurs tant que nous avons besoin du conseil d'autrui.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
La vue des belles choses, l'admiration qu'elles excitent, les réflexions qu'elles produisent, les connaissances qu'elles donnent, la sensibilité qu'elles causent, les découvertes qu'on y ajoute, deviennent des sources intarissables de plaisirs.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
L'envie punit toujours le cœur qui la conçoit, elle l'afflige d'une inquiétude continuelle, sans espérance de soulagement.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Avant que de désirer fortement une chose, il faut examiner le bonheur de celui qui la possède.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
La pauvreté est le plus grand des maux qui soient, et l'on hait autant l'haleine d'un homme qui n'a rien, que celle d'un pestiféré.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Deux sortes de maux de l'opinion, nous exposent aux maux de la nature. L'une est la perte des personnes chères, l'autre est la perte des biens. Le dernier de ces maux nous expose à la pauvreté, mais le premier nous expose à tous les maux de la nature ; c'est pourquoi nous lui pouvons donner le premier rang entre les maux de l'opinion.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)
Les maux de la nature ne sont que les maux du corps, et les maux de l'opinion ne sont que les maux de l'esprit.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

La liste des auteurs populaires :