Charles de Saint-Évremond

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Charles de Saint-Évremond

Moraliste et critique libertin français né le 5 janvier 1614 à Saint-Denis-le-Gast, Saint-Évremond est décédé le 29 septembre 1703 à Londres.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 62 citations de Charles de Saint-Évremond :

Il y a des temps où l'on pleure les plaisirs perdus.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Un homme qui perd sa réputation par la débauche y perd le plus souvent sa santé.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Être faible, être fragile, ce n'est qu'être né homme.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Il n'appartient qu'aux grands hommes de ne rien précipiter et de ne s'impatienter de rien.
Charles de Saint-Évremond ; Les maximes et préceptes de conduite (1692)

Avant de s'embarquer dans une aventure, il faut y réfléchir longtemps.
Charles de Saint-Évremond ; Les maximes et préceptes de conduite (1692)

On se console de la perte de ses biens, mais on ne se console jamais d'avoir perdu la douceur des sociétés agréables, et de souffrir l'ennui des importuns.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Le secours de la raison ne peut rien où la délicatesse du goût est affligée.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Le premier pas qu'un homme fait dans le monde décide presque toujours de tous les autres.
Charles de Saint-Évremond ; Les maximes et préceptes de conduite (1692)

La présence met au jour les défauts d'un être que l'éloignement couvrait.
Charles de Saint-Évremond ; Les maximes et préceptes de conduite (1692)

De mes souvenirs de mes jeunes ans je tâche d'animer la langueur de mes vieux jours.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

L'espérance est la plus douce des passions, elle contribue à nous faire vivre agréablement.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Huit jours en plus sur terre valent mieux que huit siècles de gloire après la mort.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Il n'y a rien qui contribue davantage à la douceur de la vie que l'amitié.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Le monde est plein de fanfarons et d'hypocrites en amitié.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

C'est être heureux que de rencontrer un ami fidèle, éclairé, discret ! Fidèle, pour ne nous rien déguiser ; éclairé, pour remarquer nos fautes ; et discret, enfin, pour nous en reprendre.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Celui qui offense pardonne moins que celui qui est offensé.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Il faut avoir bien de la vanité pour ne pas connaître sa faiblesse.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Les plaisirs qui viennent des faiblesses du cœur troublent le repos de la vie, gâtent le goût, et rendent insipides tous les plaisirs simples : il faut ménager ses goûts, nous ne tenons à la vie que par eux. C'est l'innocence qui les conserve ; c'est le dérèglement qui les corrompt.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

L'esprit ne s'use pas, il se perfectionne par l'usage qu'on en fait.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

La philosophie ne va pas plus loin qu'à nous apprendre à souffrir les maux ; la religion chrétienne nous montre comment en jouir.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

L'amour a une chaleur qui sert de courage à ceux qui en ont le moins.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

J'aime la vertu sans rudesse ; j'aime le plaisir sans mollesse ; j'aime la vie.
Charles de Saint-Évremond ; Lettre à Ninon de Lenclos (sans date)

Les femmes savent mieux feindre de ne pas aimer qu'elles ne savent aimer véritablement ; elles ont plus de plaisir à devoir un cœur à leur adresse qu'à leur sincérité. Leur vanité se trouve flattée de tous les tourments qu'elles font souffrir, et je ne doute point qu'elles soient plus touchées de l'embarras d'un amant qui ne sait à quoi s'en tenir, que du plaisir de le rendre parfaitement heureux.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Une femme qui devient sage quand elle cesse d'être belle, cesserait vraisemblablement d'être sage si elle pouvait redevenir belle.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Avec la beauté, il n'y a point d'infortune dont une femme ne puisse se consoler ; sans beauté, il n'y a point de bonheur qui puisse satisfaire une femme.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

L'indulgence qu'on a pour les femmes qui font l'amour est moins une grâce à leur péché qu'une justice à leur faiblesse.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Quand on a perdu la jeunesse, c'est une folie de croire qu'on en puisse retenir les agréments.
Charles de Saint-Évremond ; Les pensées, sentiments et maximes (1740)

Les hommes ne louent jamais gratuitement, ni sans intérêt.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

On ne quitte guère les voluptés que par lassitude.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)

Une vieille coquette ressemble à une rose que l'on a trop respiré.
Charles de Saint-Évremond ; L'esprit de Saint-Évremond (1761)