Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Jean-Charles-Emmanuel Nodier

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Charles NodierÉcrivain, romancier et poète français né le 29 avril 1780 à Besançon dans le Doubs, Jean-Charles-Emmanuel Nodier est décédé le 27 janvier 1844 à Paris. Il fut élu le 24 octobre 1833 à l'Académie française et fit partie de la Commission du Dictionnaire. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 49 pensées et citations de Charles Nodier :

L'histoire de l'amour est l'histoire du genre humain.

Charles Nodier - De l'amour et de son influence (1832)

Lorsque deux hommes se séparent après avoir conversé pendant trois ou quatre heures, on peut être assuré que chacun des deux ignore profondément ce que pense l'autre.

Charles Nodier - La girafe (1836)

Tout croire est d'un imbécile, tout nier est d'un sot.

Charles Nodier - Inès de Las Sierras (1837)

Quiconque pense au crime est près de s'y résoudre.

Charles Nodier - Trésor et des trois hommes (1835)

Ce qu'il y a de plus bas au monde, c'est de mortifier la pauvreté.

Charles Nodier - La fée aux miettes (1832)

Le véritable amour donne tout pour tout ; il possède tout dans ce qu'il aime parce que ce qu'il aime est tout et renferme tout. Il ne craint pas de se donner tout entier, parce que tout lui est donné.

Charles Nodier - De l'amour et de son influence (1832)

Le calme de l'esprit et la bienveillance de l'âme composent le seul vrai bonheur de l'homme.

Charles Nodier - Sibylle Mérian (1835)

Le caractère de l'amour vrai, c'est de donner tout ce qu'il a pour enrichir ce qu'il aime.

Charles Nodier - Mélanges de philosophie et de littérature (1843)

Il n'y a rien de plus difficile et de plus périlleux à dire que ce qui n'a jamais été dit.

Charles Nodier - Le sommeil et les rêves (1832)

Ôtez au génie les visions du monde merveilleux, et vous lui ôterez ses ailes.

Charles Nodier - Le sommeil et les rêves (1832)

Le véritable amour est capable de tout ; il entreprend, il poursuit, il surmonte et accomplit des choses qui découragent et qui abattent les cœurs qui n'aiment pas véritablement.

Charles Nodier - De l'amour et de son influence (1832)

Celui qui aime comme un fou court, vole et se réjouit, il est libre et rien ne l'arrête.

Charles Nodier - De l'amour et de son influence (1832)

Il n'y a rien de plus doux que l'amour, rien de plus fort, rien de plus élevé, rien de plus étendu, rien de plus gracieux, rien de plus parfait et de meilleur au ciel et sur la terre, parce que l'amour est né de Dieu et qu'il ne peut se reposer qu'en Dieu au-dessus de tous les objets créés.

Charles Nodier - De l'amour et de son influence (1832)

L'amour veut s'élever toujours, et rien de ce qui est ici-bas ne lui suffit.

Charles Nodier - De l'amour et de son influence (1832)

L'amour veut être indépendant et dégagé de toute affection qui le distrait de celle qui le possède, afin qu'aucune illusion ne le séduise et qu'aucune douleur ne le rebute.

Charles Nodier - De l'amour et de son influence (1832)

On ne peut pas s'imaginer qu'une femme qu'on a vue jouer à la poupée à l'âge de six ans puisse mourir d'un chagrin d'amour à vingt-cinq ans, et pourtant cela s'est vu.

Charles Nodier - Pensées inédites (1844)

Les goûts simples donnent la paix du cœur.

Charles Nodier - Sibylle Mérian (1835)

Le bonheur, c'est de faire du bien selon sa puissance, quand l'occasion s'en présente.

Charles Nodier - La fée aux miettes (1832)

Le bonheur, c'est de n'avoir rien à se reprocher.

Charles Nodier - La fée aux miettes (1832)

L'affaire de la vie, c'est de vivre et d'espérer.

Charles Nodier - La fée aux miettes (1832)

La folie, c'est l'état d'un esprit qui s'abandonne sans règles à toutes les chimères dont il est frappé.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

La folie est quelquefois contagieuse.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

L'amour de l'or ronge d'avarice et de souci.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

L'expérience nous apprend la réalité des choses, et élève notre esprit à la connaissance des vérités.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

On a le cœur tendre quand on est jeune.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

On ne dépense guère quand on n'est pas assez riche pour donner.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

Nous sommes sur la terre pour nous aimer, nous aider les uns les autres à porter le poids de la vie.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

Mourir, c'est passer d'une auberge à une autre.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

La vie n'est qu'un voyage.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

Quiconque est parvenu à discerner le bien du mal a déjà perdu son innocence.

Charles Nodier - Lydie ou la résurrection (1839)

Tout gentil que vous êtes, vous pourriez en être cette fois-ci pour vos peines.

Charles Nodier - Baptiste Montauban (1835)

Nulle sanction ne peut être infligée à un homme libre que par l'autorité de la loi.

Charles Nodier - Lidivine (1835)

Les hommes ne sont jamais si méchants qu'ils en ont l'air.

Charles Nodier - Lidivine (1835)

La première des conditions de l'hygiène, c'est une bonne conscience.

Charles Nodier - Lidivine (1835)

Il fut savant, c'est peu de chose ; il fut célèbre, ce n'est rien.

Charles Nodier - Sibylle Mérian (1835)

L'amour de la nature est un acheminement à la vertu.

Charles Nodier - Sibylle Mérian (1835)

Quand on étonne les femmes, on les intéresse, et quand on les intéresse, on est bien près de leur plaire.

Charles Nodier - Souvenirs de jeunesse, Séraphine (1832)

La tolérance est le seul remède contre la diversité des opinions.

Charles Nodier - Dictionnaire universel de la Langue française (1823)

Tout pour rien, ou rien pour tout.

Charles Nodier - Mélanges de philosophie et de littérature (1843)

Plaisir non partagé n'est plaisir qu'à demi, on le double quand on le donne.

Charles Nodier - Babouk ou l'homme heureux (1836)

Il y a dans le cœur d'une femme qui commence à aimer un immense besoin de souffrir.

Charles Nodier - Smarra, Le récit (1821)

La vie des bons est une jeunesse perpétuelle.

Charles Nodier - La légende de sœur Béatrix (1838)

Le mot doit mûrir sur l'idée, et puis tomber comme un fruit mûr.

Charles Nodier - Dictionnaire raisonné des onomatopées (1808)

Un sexe régit l'univers. On l'adore, on le craint, on l'obsède, on en glose. On en dit du mal en prose, on en dit du mal en vers.

Charles Nodier - Les furies et les grâces (1835)

Le bonheur est toute la sagesse, et rêver est tout le bonheur.

Charles Nodier - Le fou du Pirée (1835)

Il n'y a que deux choses qui servent au bonheur : Croire et Aimer.

Charles Nodier - La fée aux miettes (1832)

Il faut bien passer quelque vanité aux pauvres gens, cest le seul dédommagement de leurs misères.

Charles Nodier - La fée aux miettes (1832)

Il faut maintenant penser à l'avenir, qui est toute la vie du sage ; puisque le présent n'est jamais, et que le passé ne sera plus.

Charles Nodier - La fée aux miettes (1832)

Mille ans sont si peu de temps pour posséder ce qu'on aime, si peu de temps pour le pleurer !

Charles Nodier - Trilby (1822)

La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top