Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Étienne Pivert de Senancour (2)

Les citations célèbres de Étienne Pivert de Senancour :

La majesté de la nuit répète d'âge en âge : Malheur à toute âme qui se complaît dans la servitude !
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Pour n'être point malheureux, il ne faut qu'un bien : On le nomme raison.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
J'ai éludé le mal que je ne pouvais détruire.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Est-il une habitude plus délicieuse que d'être bon ?
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Les regrets découragent ; l'incertitude refroidit.
Étienne Pivert de Senancour ; Libres méditations d'un solitaire (1819)
Où se trouve la jalousie, il y a aussi du trouble et toute sorte de mal.
Étienne Pivert de Senancour ; Libres méditations d'un solitaire (1819)
Qui est parvenu à connaître le prix de la sagesse ne peut cesser de l'aimer.
Étienne Pivert de Senancour ; Politique philosophique (1819)
Le mari et la femme doivent être fidèles à la foi promise.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
La prudence est la santé de l'âme.
Étienne Pivert de Senancour ; Rêveries sur la nature primitive de l'homme (1798)
Je n'aime point un pays où le pauvre est réduit à demander au nom de Dieu.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
L'amour de soi est bon et nécessaire, il est inséparable du sentiment de l'honneur.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Il n'y a pas d'autre morale pour nous que celle du cœur de l'homme.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Dans chaque moment de sa vie, ce qui importe surtout à l'homme, c'est d'être ce qu'il doit être.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Trop d'occasions d'acquérir semblent diminuer la valeur de ce qu'on possède.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
L'homme aimant plus il obtient, plus il est lié ; plus il est aimé, plus il aime.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
L'amour n'existe pas sans le prestige de la beauté corporelle.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Le beau est l'objet de l'amour ; l'harmonie est son principe et son but.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
La démence n'est que dans la gauche austérité qui confond un sentiment noble avec un sentiment vil.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
L'amour ridicule ou coupable est une faiblesse avilissante, l'amour juste est le charme de la vie.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Qui est homme sait choisir ou attendre avec prudence, aimer avec continuité, se donner sans réserve.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
La grâce est dans le mouvement d'un bras ; la loi du monde est dans l'expression d'un regard.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Tout est douleur, vide, abandon, si l'amour s'éloigne : si l'amour s'approche, tout est joie, espoir, félicité.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
La perte vraiment irréparable est celle des désirs.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
La véritable pudeur perpétue l'amour : ceux qui n'en ont pas, sont incapables d'aimer.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
Nos sociétés imparfaites sont assises sur des bases usées par la marche du temps.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
Ce qui rend l'amour fugitif, c'est la négligence dans le succès : On oublie de rester tel qu'on était lorsqu'on fut aimé.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
La moralité est la justice en action.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
Faites aujourd'hui ce que vous croyez devoir faire, vous ignorez si vous êtes loin du moment qui vous ôtera tout pouvoir.
Étienne Pivert de Senancour ; Libres méditations d'un solitaire (1819)
Vivre, c'est espérer et attendre.
Étienne Pivert de Senancour ; Libres méditations d'un solitaire (1819)
La morale est la seule science de l'homme livré à la providence de l'homme.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Chacun de nos jours est supportable, mais leur ensemble m'accable.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
La plus solide philosophie n'est que la science de l'ignorance des hommes.
Étienne Pivert de Senancour ; Libres méditations d'un solitaire (1819)
L'amour fait du bonheur d'un jour l'espoir de nos années.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
Rien n'est sérieux s'il ne peut être durable.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
L'adultère est la violation d'un engagement.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)
L'amour est immense, il n'est pas infini.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
L'amour d'un sexe pour l'autre, nous donne un autre amour de nous-mêmes, il transporte notre amour-propre dans les autres.
Étienne Pivert de Senancour ; De l'amour (1806)

La liste des auteurs populaires :