Les citations célèbres de Henri Boucher

Henri Boucher (2)

Les citations célèbres de Henri Boucher :

Quand vient la fortune, les petits hommes se redressent, les grands hommes se penchent.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Il est aussi impossible à un homme public de mettre une suite et une harmonie complètes dans sa vie qu'il le serait à un peintre d'esquisser une composition sur une toile immense qui se roulerait au fur et à mesure tsar elle-même et ®e le laisserait juger d'aucun ensemble. C'est beaucoup qu'à l'heure du déroulement, on puisse à travers le flottement et l'enchevêtrement des lignes deviner quelques intentions principales et un vigoureux effort d'enchaînement.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

L'invention est une fleur merveilleuse qui éclot d'ordinaire sur une tige méprisée.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Il n'y a pas d'émeraude qui embellisse un front comme la louange. C'est un présent magnifique que le plus pauvre peut toujours offrir à ceux qu'il aime.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Pour qu'un grand artiste s'enivrât complétement des acclamations de la foule, il ne faudrait pas qu'il fût condamné à voir au-dessus du tableau qu'il a fait le tableau qu'il avait rêvé.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Les génies modernes ne sont peut-être pas plus grands que ceux de l'antiquité, mais ils sont plus développés.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

II ne suffit pas de mettre son idéal dans la charité, il faut mettre la charité dans la lutte.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Pour avoir le droit de tout soupçonner, il faudrait se sentir la force de tout expliquer.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Ceux qui connaissent le moins un grand homme, ce sont ses connaissances.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Plus on a de vanité, plus on en croit voir chez les autres.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Pour ne rien affecter, l'homme renonce à être sincère.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Tout est science, même la conscience.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Tout despote a l'âme d'un insubordonné.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Les remords impuissants sont le supplice des âmes faibles.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

C'est souvent une garantie contre le soupçon que d'être coupable.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Le génie est un aiguillon. Il n'y a point d'homme de génie flegmatique.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Le voile des vertus, ce n'est pas l'humilité, c'est le naturel.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

L'admiration est plus sagace que la haine.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

La critique est l'art d'admirer.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

La vanité est l'ennemie jurée du légitime orgueil.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

L'esprit est fréquent chez les enthousiastes, l'enthousiasme est rare chez les gens d'esprit.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Nul n'est grand, s'il l'ignore.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

Les gens simples s'imaginent que, pour être naturel, il faut nécessairement leur ressembler.
Henri Boucher ; Les pensées, maximes et réflexions (1866)

La liste des auteurs populaires :