Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Jules Renard (3)

Les meilleures citations de Jules Renard :

Entre un homme et une femme, l'amitié ne peut être que la passerelle qui mène à l'amour.
Jules Renard - Œuvre : L'écornifleur (1892)

Ronfler, c'est dormir tout haut.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 19 avril 1899.

Un père a deux vies, la sienne et celle de son fils.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 23 janvier 1902.

La rêverie est le clair de lune de la pensée.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 1er août 1898.

La critique est aisée et l'art est difficile, et les deux ne sont pas commodes.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 18 mars 1907.

Amitié, mariage de deux êtres qui ne peuvent pas coucher ensemble.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 5 octobre 1892.

Rien ne dégoûte de la vie comme de feuilleter un dictionnaire de médecine.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 4 mars 1901.

Un beau parleur, c'est un homme qui jongle très bien avec des boulets vides.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 25 janvier 1898.

On ne méprise bien que ce qu'on aime secrètement.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 27 juillet 1899.

Cocu - Chose étrange que ce petit mot n'ait pas de féminin.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 2 août 1902.

L'humoriste, c'est un homme de bonne mauvaise humeur.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 4 novembre 1898.

Humour : pudeur, jeu d'esprit. C'est la propreté morale et quotidienne de l'esprit.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 23 février 1910.

La raison, c'est l'ordre dans les pensées choisies.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 24 janvier 1902.

Quarante-quatre ans, c'est l'âge où l'on commence à ne plus pouvoir espérer vivre le double.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 22 février 1908.

Le bon sens dispense de savoir.
Jules Renard - Œuvre : Journal (1887-1910)

La rose a la couleur de la pudeur, mais elle a aussi celle du mensonge.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 30 janvier 1901.

L'ironie est la pudeur de l'humanité.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 30 avril 1892.

La vérité vaut bien qu'on passe quelques années sans la trouver.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 7 février 1901.

Tolerez mon intolérance.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 19 août 1903.

Un homme de caractère n'a pas bon caractère.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 2 janvier 1907.

C'est une grande preuve de noblesse que l'admiration survive à l'amitié.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 25 mai 1897.

Il n'y a que les erreurs qui donnent du prix à la vérité.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 30 mars 1903.

Le talent, c'est comme l'argent : il n'est pas nécessaire d'en avoir pour en parler.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 11 juin 1892.

Le féminisme, c'est de ne pas compter sur le Prince Charmant.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 24 octobre 1904.

Le bonheur, c'est de le chercher.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 22 mai 1909.

La prudence n'est qu'une qualité : il ne faut pas en faire une vertu.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 8 avril 1897.

L'homme naît avec ses vices ; il acquiert ses vertus.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 26 juillet 1899.

Il faut dompter la vie par la douceur.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 6 avril 1892.

La peur de l'ennui est la seule excuse du travail.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 10 septembre 1892.

Le goût mûrit aux dépens du bonheur.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 13 janvier 1908.

Il est plus difficile d'être un honnête homme huit jours qu'un héros un quart d'heure.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 17 juillet 1906.

Le but, c'est d'être heureux ; on n'y arrive que lentement.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 9 octobre 1897.

Le rêve, c'est le luxe de la pensée.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 13 mai 1897.

Le paradis n'est pas sur la terre, mais il y a des morceaux : il y a sur la terre un paradis brisé ?
Jules Renard - Œuvre : Journal (1887-1892)

Ne jamais être content, tout l'art est là.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 28 mai 1891.

C'est un mauvais travail que celui qu'on fait pour n'avoir plus à travailler.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 1er octobre 1898.

La vanité est le sel de la vie.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 7 juillet 1908.

Dire qu'il nous faudra mourir, qu'il nous est impossible de n'être point nés !
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 2 janvier 1892.

Toute femme contient une belle-mère.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 9 juillet 1889.

La grande erreur de la justice, c'est de s'imaginer que ses accusés agissent toujours logiquement.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 29 octobre 1895.

Qui de nous oserait écrire un roman avec ces mots vidés de leur sens "Je t'aime" et "Amour" ?
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 19 mars 1895.

L'amitié peut se passer longtemps de preuves.
Jules Renard - Œuvre : Le journal du 15 octobre 1908.

La liste des auteurs populaires :