Louis Dumur (3)

Les meilleures citations de Louis Dumur :

Le sot se venge brutalement, l'homme d'esprit se venge avec raffinement, le chrétien se venge en pardonnant, le philosophe ne se venge pas.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vengeance (1892)
Un caractère violent est un caractère faible.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le caractère (1892)
On ne convie guère le public à sa vengeance, lorsque l'insulte a trop bien porté.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vengeance (1892)
Les grands chrétiens croient moins en Dieu qu'au juste ; les petits chrétiens croient moins au juste qu'en Dieu.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la religion (1892)
Celui qui s'ennuie seul avec lui-même doit bien penser qu'il ennuie aussi les autres.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la société (1892)
La beauté d'un sentiment nous illusionne souvent sur sa légitimité.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
La honte est la lâcheté du mal.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le caractère (1892)
À défaut de l'originalité de l'esprit, on arbore celle des mœurs.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la société (1892)
Il n'y a de vraiment digne que le travail libre, celui que l'homme entreprend poussé par un seul instinct d'activité, sans y être contraint par la nécessité de gagner sa vie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la société (1892)
Avec la tolérance, on gagne en sagesse ce que l'on perd en énergie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'esprit (1892)
Tolérer les idées d'autrui est la marque d'un esprit faible.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'esprit (1892)
Le cœur a ses prodigues et ses avares, il a aussi ses économistes qui le discutent comme un budget.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
La fortune aide les audacieux, mais elle ne trahit qu'eux.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le caractère (1892)
En morale, comme partout, il ne s'agit pas de juger, mais d'expliquer.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la religion (1892)
La vie est un miroir qui reflète le visage dont on la regarde.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vie (1892)
Modérer ses appétits, surtout ses appétits spirituels, est la première condition d'une bonne hygiène.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sottise (1892)
L'inquiétude du penseur est plus noble que la certitude du simple.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le doute (1892)
Les inquiétudes de la conscience sont les aphrodisiaques de l'âme.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la conscience (1892)
Rien n'est moins digne de sympathie qu'une sensibilité qui n'est pas doublée de charité.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
Mépriser les souffrances du cœur ne veut pas dire ne pas souffrir, mais garder son sang-froid dans la souffrance.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
L'envie est la seule passion qui ne procure aucune jouissance.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'envie (1892)
L'espérance est la morphine de la vie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vie (1892)
Ne jamais penser qu'au moment présent lorsqu'on est heureux, et qu'à l'avenir quand on est malheureux, est un excellent précepte de vie.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vie (1892)
La moquerie est le fait d'esprits superficiels, égoïstes et vaniteux.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'esprit (1892)
Le remords est une faiblesse qui perd certains criminels, une habileté qui en sauve d'autres.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la conscience (1892)
Le danger du crime teinte d'héroïsme certains criminels.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la conscience (1892)
Les grandes passions sont l'indice de petits caractères ; mais les petits caractères n'ont pas toujours de grandes passions.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les passions (1892)
La franchise du caractère en met encore plus en relief les défauts que les qualités.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le caractère (1892)
Nous nous jugeons sur nos qualités ; les autres nous jugent sur nos défauts.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la justice (1892)
Les égoïstes de la sensibilité agacent plus qu'ils n'émeuvent.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
Il y a plus à gagner à aimer ; il y a moins à perdre à ne pas aimer.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour (1892)
On n'est pas toujours le fils de son père, mais on est toujours le père de son fils.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le mariage (1892)
Les trois grandes puissances de l'homme sont : l'ambition, l'amour-propre et l'intérêt.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'intérêt (1892)
Le pessimisme s'exprime plus encore par le rire que par les larmes.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le pessimisme (1892)
Les hommes déchaînent souvent de grands maux pour la défense de petits intérêts.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sottise (1892)
Vis-à-vis de nos passions, la retraite n'est jamais qu'une déroute.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les passions (1892)
On croit par habitude ; on ne croit pas par indifférence ; on ne croit plus par fatigue.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la religion (1892)
Le mariage rompt de pernicieuses habitudes pour en faire contracter de déprimantes.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le mariage (1892)
L'orgueil a cela de bon qu'il distrait l'homme de sa faiblesse.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur l'amour-propre (1892)
La société n'a pas de morale, elle n'a que des mœurs.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la société (1892)
Le cœur est un volcan, dangereux quand il est en activité, laid quand il est éteint.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
Qui prête au pauvre prête à Dieu ! Mauvais placement : le débiteur pourrait bien être insolvable.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la religion (1892)
Soyez heureux : c'est là le vrai bonheur.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la félicité (1892)
Les caprices sont les passions des personnes légères.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les passions (1892)
Chacun touche sur la vie les intérêts du capital qu'il a risqué.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la vie (1892)
Comme pour une place forte, il y a trois manières de prendre une femme : l'assaut, la ruse, la famine.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur les femmes (1892)
Le mariage est une prison dont les portes sont toujours ouvertes sur l'adultère.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le mariage (1892)
Il ne suffit pas que le coeur soit d'or : il faut encore qu'il soit délicatement ouvré.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur la sensibilité (1892)
Le mariage est un gage sur lequel on cherche à emprunter de l'amour.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le mariage (1892)
Ce qui prouve que l'homme est bon, c'est qu'il lui arrive de faire le bien sans que son intérêt l'y pousse ; jamais le mal.
Louis Dumur ; Les petits aphorismes sur le bien (1892)

La liste des auteurs populaires :