Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Louis-Ferdinand Céline (2)

Les citations célèbres de Louis-Ferdinand Céline :

L'Humanité ne sera sauvée que par l'amour des cuisses.
Louis-Ferdinand Céline ; Cahiers Céline, Lettres à des amies (1976)
Ce monde n'est, je vous l'assure, qu'une immense entreprise à se foutre du monde !
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Un amant généreux est un petit Bon Dieu... juif ou pas.
Louis-Ferdinand Céline ; Cahiers Céline, Lettres à des amies (1976)
L'homme n'est pas longtemps honnête quand il est seul !
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Je m'en fous de mourir, mais c'est d'être outragé qui me gêne.
Louis-Ferdinand Céline ; Les lettres à Albert Paraz (1947-1957)
Ce n'est peut-être que cela la jeunesse, de l'entrain à vieillir.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Le plaisir est simple, il ne fait que s'atténuer à la complication.
Louis-Ferdinand Céline ; Les lettres à Albert Paraz (1947-1957)
Jouir de la vie, c'est boire, c'est bouffer, c'est roter, c'est baiser.
Louis-Ferdinand Céline ; Les cahiers de Céline (1976)
Baiser une épouse qui sait faire le ménage, c'est à peu près comme baiser la bonne.
Louis-Ferdinand Céline ; Les lettres de Céline, Henri Godard (2009)
La guerre et la maladie, ces deux infinis du cauchemar.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Chacun pleure à sa façon le temps qui passe.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Invoquer sa postérité, c'est faire un discours aux asticots.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
T'auras beau faire et beau mentir !... Tu m'auras pas, petit vendu !...
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Le délire de mentir et de croire s'attrape comme la gale.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
La vie c'est ça, un bout de lumière qui finit dans la nuit.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
La vie, c'est une classe dont l'ennui est le pion.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
On prend tout pour des chagrins d'amour quand on est jeune et qu'on ne sait pas.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Quand on se fait honorer par les riches, on a l'air d'un larbin.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Le mensonge, ce rêve pris sur le fait, seul amour des hommes.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Le tout c'est qu'on s'explique dans la vie ; à deux on y arrive mieux que tout seul.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Quand on a pas d'imagination, mourir, c'est peu de chose.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
On se fatigue de tout sauf de dormir et de rêvasser.
Louis-Ferdinand Céline ; Mort à crédit (1936)
Les enfants, c'est comme les années, on les revoit jamais.
Louis-Ferdinand Céline ; Mort à crédit (1936)
Souvent les personnes délicates c'est des personnes qui peuvent pas jouir.
Louis-Ferdinand Céline ; Mort à crédit (1936)
Pas de pognon, pas de fifres ; pas de grosses caisses, pas d'émeutes par conséquent.
Louis-Ferdinand Céline ; Beaux draps (1941)
Invoquer la postérité, c'est faire un discours aux asticots.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Être seul, c'est s'entraîner à la mort.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
La garcerie : caractère féminin secondaire.
Louis-Ferdinand Céline ; Un château l'autre (1957)
Il n'y a pas de vanité intelligente.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
L'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)
Faire confiance aux hommes c'est déjà se faire tuer un peu.
Louis-Ferdinand Céline ; Le voyage au bout de la nuit (1932)