Miguel de Unamuno (2)

Les citations célèbres de Miguel de Unamuno :

L'amour espère, espère toujours sans se lasser jamais d'espérer.
Miguel de Unamuno ; Journal intime (1989)
Dans la religion, s'unifient la science, la poésie et l'action.
Miguel de Unamuno ; Journal intime (1989)
Plutôt échouer avec esprit que de réussir avec médiocrité.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
C'est une canaillerie que de se servir des faiblesses de son prochain pour s'exercer à la vertu.
Miguel de Unamuno ; Abel Sánchez (1917)
Plus on partage la tendresse, plus elle grandit.
Miguel de Unamuno ; Abel Sánchez (1917)
Qui n'a pas de passion, il ne lui sert de rien d'avoir de la science.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Mieux vaut se marier que se consumer.
Miguel de Unamuno ; La tante Tula (1917)
On n'est jamais mieux que seul.
Miguel de Unamuno ; Abel Sánchez (1917)
Les hommes se confessent mauvais, et continuent à l'être.
Miguel de Unamuno ; Abel Sánchez (1917)
Dire que Dieu existe, sans dire ce qu'est Dieu et comment il est, équivaut à ne rien dire.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
La guerre est, au sens le plus strict, la sanctification de l'homicide.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Mieux vaut justice sans ordre qu'ordre sans justice.
Miguel de Unamuno ; Journal intime (1989)
Mieux vaut être bon, dût-on parfois mal agir, qu'être mauvais et agir bien en apparence.
Miguel de Unamuno ; Journal intime (1989)
Qui se tue se tue pour ne pas attendre de mourir.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
L'espoir dans l'action est la charité, de même que la beauté en action est le bien.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
La paresse est le poids en nous de la matière inerte en soi.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
L'angoisse nous découvre Dieu et nous fait l'aimer.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Croire en Dieu, c'est l'aimer, et l'aimer, c'est le sentir.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
La véritable science enseigne, par-dessus tout, à douter et à être ignorant.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Dieu est la plus riche et la plus personnelle conception humaine.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Nous croyons ce que nous espérons.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
La volonté est une force qui se sent, c'est-à-dire qui souffre.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Une foi qui ne doute pas est une foi morte.
Miguel de Unamuno ; L'agonie du christianisme (1925)
L'humilité consiste à transiger avec le mensonge.
Miguel de Unamuno ; Vae victoribus, le 15 décembre 1913.
Agis comme si tu croyais, et tu finiras par croire pour agir.
Miguel de Unamuno ; Journal intime (1989)
Il faut chercher la vérité, non la raison des choses ; et la vérité se cherche avec l'humilité.
Miguel de Unamuno ; Journal intime (1989)
Être libre, c'est croire qu'on l'est !
Miguel de Unamuno ; Abel Sánchez (1917)
Être séduit est plus flatteur qu'être séducteur.
Miguel de Unamuno ; Abel Sánchez (1917)
La bêtise, quand elle se met à rire sur soi, cesse d'être de la bêtise.
Miguel de Unamuno ; Le roman de Don Sandalio, joueur d'échecs (posthume, 1997)
L'homme le plus bête est celui qui meurt sans avoir dit ni fait la moindre bêtise.
Miguel de Unamuno ; Le roman de Don Sandalio, joueur d'échecs (posthume, 1997)
Seul le travail peut nous consoler d'être nés.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Vivre est une chose, connaître en est une autre, nous pouvons dire que tout le vital est antirationnel et non pas seulement irrationnel, et tout le rationnel est antivital. Et c'est là la base du sentiment tragique de la vie.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Mieux vaut manquer de raison que d'en avoir trop.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
Croire en Dieu, c'est avant tout et par-dessus tout vouloir qu'il existe.
Miguel de Unamuno ; Le sentiment tragique de la vie (1913)
L'amour, c'est une histoire de livres, quelque chose qu'on a inventé pour en parler et écrire dessus. Billevesées de poètes. Ce qui est positif, c'est le mariage. Le code civil ne parle pas de l'amour, mais du mariage. L'amour, tout ça c'est de la musique.
Miguel de Unamuno ; Brouillard (1926)

La liste des auteurs populaires :