Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Natalie Clifford Barney (2)

Les citations célèbres de Natalie Clifford Barney :

L'excellence est une tyrannie secrète qui ne s'exerce à juste titre que sur des privilégiés.
Natalie Clifford Barney ; Les aventures de l'esprit (1929)
Ils ne sont pas les plus forts ceux qui nous découragent !
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Être fataliste, cette façon d'accueillir, de toute sa paresse, l'inévitable.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
L'art de faire l'amour compense mal l'absence de l'amour même.
Natalie Clifford Barney ; Les traits et portraits (1963)
Nous ne pouvons supporter aucun état définitif, même celui qui réalise la plénitude de nos désirs.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
C'est déjà une preuve d'attachement que de pouvoir se supporter.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
S'observer est dangereux ; mais ne pas s'observer est ennuyeux.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
La femme qui se soumet au mariage même sans amour croit remplir ses devoirs envers l'espèce.
Natalie Clifford Barney ; Les traits et portraits (1963)
Parler d'amour avec une jeune femme, c'est un des plaisirs de notre civilisation délicate.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
L'affinement de la souffrance : sourire.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Le merveilleux c'est l'audace de sans cesse l'exiger, le créer.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Comment, si délicate, si rare, peut-on s'entourer de personnes si médiocres !
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
La délicatesse : Qu'ils doivent en manquer ceux qui la nomment impuissance !
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Ne point suivre ceux qui s'arrêtent à nous, ni les conduire !
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Si une passion évolue en tendresse, acceptons cette tendresse comme le plus sûr de nos biens.
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
Il faut vivre chaque jour comme si c'était le premier.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Me tromper, est-ce une probabilité impossible ou une impossibilité probable ?
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Je ne suis point celle que l'on chasse de sa vie, un amour qu'un autre amour remplace.
Natalie Clifford Barney ; Actes et entr' actes (1910)
L'amitié n'a pas de but qu'elle ne puisse satisfaire.
Natalie Clifford Barney ; Les lettres à l'Amazone (1914)
La jalousie, c'est de l'amour malade.
Natalie Clifford Barney ; Les lettres à l'Amazone (1914)
La femme adultère est souvent une femme fidèle à la recherche de son homme.
Natalie Clifford Barney ; Un panier de framboises (1979)
Donner des raisons à la déraison, quel manque d'amour !
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Quelle que soit la sottise des pronostics, la réalité la dépassera.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
Tout peut être enrichissement : J'aime tout de l'amour, même ne plus aimer.
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
En choisissant le succès, on ne choisit pas son public.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
Mieux vaut être un amant qu'aimer un amant.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Aimer, c'est susciter le merveilleux en exigeant de la vie plus qu'elle n'accorde.
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
Mes joies sont sans égoïsme, car je ne puis les ressentir qu'à travers qui j'aime.
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
Toute générosité se paie, c'est même par là qu'elle vaut.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
Le renoncement : héroïsme de la médiocrité.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
La mode : La recherche d'un ridicule nouveau.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
La charité, seule pitié logique ?
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Marié : n'être ni seul ni ensemble.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
J'aime trop les commencements pour savoir aimer autre chose.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
L'avantage de l'amour au premier regard, c'est qu'il retarde le second regard.
Natalie Clifford Barney ; Cahiers presque illisibles.
La volupté, voulant une religion, inventa l'amour.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
Le temps, ce sculpteur, qui réussit parfois si bien les têtes de vieux.
Natalie Clifford Barney ; Les pensées d'une Amazone (1920)
Les amis de nos amies sont nos amants.
Natalie Clifford Barney ; Les nouvelles pensées de l'Amazone (1939)
L'amour, cet état de grâce, cet acte de foi : aimer, c'est prendre le voile.
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
À force de méprises, l'amour devient une maladie de l'âme.
Natalie Clifford Barney ; Les aventures de l'esprit (1929)
Aimer, c'est s'assurer quelqu'un avec qui se faire bien mal.
Natalie Clifford Barney ; Les souvenirs indiscrets (1960)
Une lettre de compréhension, n'est-ce pas plus qu'une lettre d'amour ?
Natalie Clifford Barney ; Les aventures de l'esprit (1929)
On aime d'amour ceux qu'on ne peut pas aimer autrement.
Natalie Clifford Barney ; Les aventures de l'esprit (1929)
Rien n'est plus difficile à partager qu'un amour.
Natalie Clifford Barney ; Les nouvelles pensées de l'Amazone (1939)
La vie la plus belle est celle que l'on passe à se créer soi-même, non à procréer.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
De mauvaise compagnie pour eux-mêmes, ils recherchent autrui.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)
Aimer, c'est doubler son regard.
Natalie Clifford Barney ; Éparpillements (1910)

La liste des auteurs populaires :