Nicolas de Condorcet (2)

Les citations célèbres de Nicolas de Condorcet :

Rien n'est plus nécessaire à ton bonheur que de t'assurer des moyens dépendants de toi seule pour remplir le vide du temps, écarter l'ennui, calmer les inquiétudes, te distraire d'un sentiment pénible. Ces moyens, l'exercice des arts, le travail de l'esprit, peuvent seuls te les donner, songe de bonne heure à en acquérir l'habitude.
Nicolas de Condorcet ; Les conseils à sa fille (1794)
Prends l'habitude du travail, non seulement pour te suffire à toi-même sans un service étranger, mais pour que ce travail puisse pourvoir à tes besoins, et que tu puisses être réduite à la pauvreté, sans l'être à la dépendance.
Nicolas de Condorcet ; Les conseils à sa fille (1794)
De la force à l'injustice, il n'y a qu'un pas.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
La véritable amitié est un sentiment qui attache à la vie, et qui aide à la supporter.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
L'instruction est le seul remède à la stupidité.
Nicolas de Condorcet ; Les cinq mémoires sur l'instruction publique (1792)
L'inégalité d'instruction est une des principales sources de la tyrannie.
Nicolas de Condorcet ; Les cinq mémoires sur l'instruction publique (1792)
Les lumières superficielles valent beaucoup mieux que l'ignorance.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Le plus terrible des fléaux politiques est la corruption des tribunaux.
Nicolas de Condorcet ; L'éloge de La Condamine (1774)
L'opulence est le bonheur même, lorsqu'elle sert à soulager les malheureux.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Qui trouve à redire à tout est d'un mauvais esprit ou d'une mauvaise santé.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
On fait des phrases parce qu'on n'a pas d'idées.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
L'égalité est le premier élément de la félicité, de la paix et des vertus.
Nicolas de Condorcet ; Les cinq mémoires sur l'instruction publique (1792)
L'instruction doit être la même pour les femmes et pour les hommes.
Nicolas de Condorcet ; Les cinq mémoires sur l'instruction publique (1792)
L'instruction publique n'a pas droit de faire enseigner des opinions comme des vérités.
Nicolas de Condorcet ; Les cinq mémoires sur l'instruction publique (1792)
Ce n'est point ce que l'on a appris qui est utile, mais ce que l'on a retenu.
Nicolas de Condorcet ; Les cinq mémoires sur l'instruction publique (1792)
L'homme n'a pas besoin d'être trompé pour porter la vertu jusqu'à l'héroïsme.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Toute négligence peut être fatale à une petite fortune.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Les gens médiocres cherchent à se faire valoir par une sévérité inexorable.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Une âme noble rend justice même à ceux qui la lui refusent.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est toujours esclave.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
L'imagination des sots n'atteint pas à l'esprit, celle des sages n'atteint pas au génie.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Les hommes sans passions, sans vertus et sans vices, n'ont qu'un seul sentiment : la vanité mal déguisée.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Le plaisir et la douleur sont les deux extrêmes de la sensibilité : son moyen terme est le calme vivant ; sa nullité, la mort.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
Nos sages et doctes aïeux ont brûlé religieusement des gens dont le crime était d'avoir eu des illusions, et de le dire.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
On cache sous l'apparence de l'amour naturel et légitime de la liberté, l'humeur secrète de n'avoir pas d'empire sur les autres.
Nicolas de Condorcet ; Les pensées et maximes (1794)
L'habitude de vouloir être le premier partout est un ridicule ou un malheur pour celui à qui on la fait contracter, et une véritable calamité pour ceux que le sort condamne à vivre auprès de lui.
Nicolas de Condorcet ; Les cinq mémoires sur l'instruction publique (1792)

La liste des auteurs populaires :