Pierre Baillargeon (2)

Les citations célèbres de Pierre Baillargeon :

Pas de pires peines que celles qui s'endurent.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)

Le lycée français attache bien chacun à sa petite personne. À nos collégiens, au contraire, on impose un moule commun. Il se produit en série des bons garçons, qui n'ajoutent à la société que leur nombre. Par contraste, ici, les esprits fortement doués qui réagissent, s'affirment plus qu'en France, où il est parfois difficile de distinguer de prime abord l'homme vraiment indépendant et l'imbécile individualiste.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)

La conscience du moi est souvenir ; la conscience morale est devenir ; ni dans l'une ni dans l'autre ne suis-je présentement en cause.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)

Je veux bien me contredire si c'est pour dire une meilleure chose.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Ne rien attendre et se féliciter du peu que l'on reçoit d'autrui.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

La seule solitude qui soit bonne est celle que crée pour soi une discipline sévère.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Si aimer est rompre avec soi, c'est presque la réconciliation que d'être payé de retour.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Une femme peut aimer jusqu'à perdre son amour-propre, tandis que l'homme ne fait qu'exagérer le sien dans l'amour.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Le mariage est une institution de charité.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

L'ami n'est pas un complément, ce n'est qu'une réplique.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

L'amour fait qu'un homme intelligent écoute pendant des heures une sotte.
Pierre Baillargeon ; Madame Homère (1963)

Les œuvres longues m'ennuient, j'aime celles qu'on peut lire en une seule séance.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Le baiser, la bouche sur la bouche, est le signe le plus expressif du silence.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Les mots inutiles sont des moments perdus.
Pierre Baillargeon ; Les médisances de Claude Perrin (1945)

L'air, c'est l'âme à fleur de peau ; cela se respire.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

La méfiance est le sentiment ordinaire des hommes.
Pierre Baillargeon ; La neige et le feu (1948)

Celui qui n'aime plus est un enfant prodigue qui ne revient pas.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Réfléchir, c'est presque toujours être en retard.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Les citations heureuses demeurent le privilège du petit nombre.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

La citation, bien comprise, est une référence.
Pierre Baillargeon ; Les médisances de Claude Perrin (1945)

La gloire vaut bien quelques petits sacrifices.
Pierre Baillargeon ; Madame Homère (1963)

Il n'y a pas de morale sans liberté.
Pierre Baillargeon ; Les médisances de Claude Perrin (1945)

Tant qu'un critique ne prend pas parti, il est historien.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Le charme du passé, c'est l'oubli.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

Qui veut médire l'amour dit du bien de l'amitié.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)

La liste des auteurs populaires :