Pierre Baillargeon

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Pierre Baillargeon
Journaliste, écrivain, poète et traducteur québécois né le 10 septembre 1916 à Montréal, Pierre Baillargeon est décédé le 15 août 1967 à Rochester dans l’État de New York aux États-Unis à l'âge de 50 ans. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 75 citations de Pierre Baillargeon :

Une faute commune aux imbéciles est de s'approprier une observation pertinente, qui devient, sur leurs lèvres, risible et comme mensongère. Il faut entendre les pèlerins canadiens vanter en patois la valeur éducative du voyage !
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
La seule solitude qui soit bonne est celle que crée pour soi une discipline sévère.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)
La règle est de vivre aux dépens des autres ; celui qui croit se suffire, jeûne.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)
Le baiser, la bouche sur la bouche, est le signe le plus expressif du silence.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)
La pire drogue, c'est l'amertume, elle empoisonne la vie, mais conserve son homme.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)
On supporte mal un confident sans naïveté, sans complicité.
Pierre Baillargeon ; Hasard et moi (1940)
La sincérité consiste à suivre son goût et non pas à dire tout.
Pierre Baillargeon ; Les médisances de Claude Perrin (1945)
Il parle toujours de lui-même, car il pense tout haut.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Tes mots cachent l'inexistence de tes pensées.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
L'amour est la seule chose sur laquelle on ne puisse dire de pures sottises.
Pierre Baillargeon ; Commerce (1947)
Sa conversation est pauvre, il ne donne que ses ratures.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Le tort des peintres modernes, c'est de poser au lieu de peindre.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
C'est d'un esprit si fin qu'il se perd de vue.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Être heureux, c'est s'oublier, c'est être vide.
Pierre Baillargeon ; Les médisances de Claude Perrin (1945)
Il croit faire quelque chose de rien parce que sans esprit, il fait de l'esprit.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Mon moi n'est qu'une partie du tout que les autres m'empêchent d'être.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Se contrarier, se contraindre, se priver, se soumettre, s'oublier, on ne fait rien d'autre, car c'est être soi.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Trois ou quatre règles de style, c'est en quoi consiste la personnalité de plusieurs.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Le secret de chacun est ce qu'il ignore, ce que les autres en savent.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
L'impression la plus durable, c'est le moi ; elle est toujours la plus récente aussi.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Les meilleures choses sont gratuites : l'air, l'eau, l'expérience des vieillards.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Toutes mes actions, j'avais autant de raisons pour les faire que pour ne pas les faire : Le cœur fut le poids ajouté aux raisons, qui fit pencher la balance.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Une décision prise sans réflexion ou pour suspendre sa réflexion ne décide rien.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
L'écrivain sincère n'est pas celui qui dit tout, mais celui-là seulement qui suit son bon goût.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Un des inconvénients de l'expérience est de coûter trop cher ; autre inconvénient : elle ne sert à rien. Par exemple, la mort.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
L'un des deux, faute de talent littéraire, ne réussit point à s'exprimer : l'autre est trop bon artiste pour ne pas se faire passer pour plus intéressant qu'il n'est.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Vieillir, c'est voir tomber une à une toutes les barrières de la famille, de la société, de la religion, etc., mais toujours trop tard.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Nos parents ont appris à faire de l'argent, mais non à en jouir. La plupart ne connaissent d'autre fortune qu'amasser.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Nous survivons : Oui. Mais vit-on pour cela ? Un cimetière domine Montréal.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)
Mettez un peu de logique dans la conversation, vous passerez pour des esprits de contradiction.
Pierre Baillargeon ; Les pensées et réflexions morales (1959)