Robert Sabatier (3)

Les meilleures citations de Robert Sabatier :

Quand l'amitié triomphe des années, c'est qu'on est resté longtemps sans se voir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il est des êtres généreux en conseils parce que ladres d'amitié.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il est rare qu'un avare d'amitié ne le soit pas d'autre chose.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Une amitié sans partage souffre de ne pas être partagée.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Liés par les plaisirs, pour bien mesurer l'amitié, attendons les temps adverses.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Nous aimons nos amis avec toutes leurs qualités et tous nos défauts.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Nul ne se découvre sans se mettre à découvert.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Si notre miroir était souriant, nous le lui rendrions bien volontiers.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Qui s'admire en son miroir se persuade que son miroir l'admire.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Nul ne se suffit à lui-même, et surtout pas les suffisants.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'amour-propre est le terrain propice au bon grain de la modestie et à l'ivraie de l'orgueil.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'orgueil peut être aussi bien le marchepied de la vanité que son garde-fou.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Un peu moins de dignités égale un peu plus de dignité.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'imagination est ce dont on parle le plus volontiers quand elle fait défaut.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Nous disons les fous « dérangés » parce qu'ils nous dérangent.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Une question déplacée est par essence peu stable.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Rien de tel que l'indiscutable pour être discuté.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il n'est que de tout mesurer pour perdre le sens de la mesure.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Les hypothèses sont les germes des affirmations.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Vouloir convaincre, c'est d'abord chercher à se convaincre.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Dire non, c'est faire un pas sur la route du oui.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
S'il m'arrive d'être pendu, j'en mourrai de chagrin.
Robert Sabatier ; Le dictionnaire de la mort (1967)
Le sourire, c'est l'amorce du baiser.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'intelligibilité est la politesse de l'intelligence.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'intelligence à la dérive cherche la bouée du cœur.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Certaines idées sont à ce point séduisantes qu'on oublie qu'elles sont fausses.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'Histoire divorce de la Science, épouse l'Art, et ils font un enfant nommé Roman.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'adultère n'est qu'un duo à trois.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le savoir par le cœur doit être préféré au savoir par cœur.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le scalpel est un instrument de la critique, mais il confond autopsie et assassinat.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Notre envie de l'autre n'est que l'envie de son envie de nous.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
On ne s'ennuie pas de l'ennui.
Robert Sabatier ; Le lit de la merveille (1997)
Heureux moment que celui où la femme vous précipite dans sa chute de reins.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Avant le mariage, tout a été dit ; après, on ne trouve qu'à redire.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le mariage est un poème d'amour, mais en prose.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Aimer, c'est ne plus penser à autre chose.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
En amour, ceux qui savent tout n'y connaissent rien.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le plus parfait amour est le toi et le moi devenus synonymes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Le rire sucre les larmes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Tout bien réfléchi, il est indispensable de réfléchir encore.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il faut presser sa pensée comme une olive jusqu'à la coulée de l'huile écrite.
Robert Sabatier ; L'oiseau de demain (1981)
Quand les langues du savoir utilisent trop de maquillage, ce sont les fards qui discutent entre eux.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Agrandir le domaine des idées plutôt que l'espace des bibliothèques.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Où le mensonge s'enrubanne, la vérité se dénude. Dès que parée, elle n'est plus la vérité.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Un mensonge crédible est le plus parfait défi à la vérité.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Il est fort curieux que les liens du mariage soient considérés comme un heureux dénouement !
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
L'amour qui n'anéantit pas l'égoïsme le double.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La fidélité est une des formes de la paresse.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Vouloir est ce verbe qui ne se conjugue bien qu'au présent.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Quand le médecin ment, la maladie dit la vérité.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Oublier un ami mort, c'est l'enterrer deux fois.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
La faiblesse du menteur consiste à mentir faux.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
On vit dans un monde où il faut se battre.
Robert Sabatier ; Canard au sang (1958)
Aimer, c'est aimer l'autre qui s'aime en vous.
Robert Sabatier ; Les années secrètes de la vie d'un homme (1984)
Lorsqu'on admire la fécondité d'un écrivain, il est bon de vérifier si ses enfants sont nés viables.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)
Tandis que le notaire lisait son testament, le mort souriait dans sa tombe : on l'écoutait enfin !
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La liste des auteurs populaires :