Saint François de Sales (2)

Les citations célèbres de Saint François de Sales :

On dit beaucoup en se taisant, quand on sait se taire par modestie, tranquillité, égalité et patience.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il y a une grande misère dans les hommes, en ce qu'ils savent si bien ce qui leur est dû, et savent si peu ce qu'ils doivent aux autres.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
L'état du mariage est un état qui demande plus de vertu et de constance que nul autre, c'est un perpétuel exercice de mortification.
Saint François de Sales ; Les sentiments et maximes (1668)
Il faut tout faire par amour, et rien par force.
Saint François de Sales ; Les sentiments et maximes (1668)
Si le drapier fait le drap, il ne fait pas la laine.
Saint François de Sales ; Les sentiments et maximes (1668)
Il n'y a point de plus juste titre pour posséder quelque chose que de l'avoir faite.
Saint François de Sales ; Les sentiments et maximes (1668)
La bonté divine, considérée en elle-même, n'est pas seulement le premier de tous les motifs, mais encore le plus grand, le plus noble, et le plus puissant ; c'est celui qui ravit les bienheureux, et qui met le comble à leur félicité. Il ne faut qu'avoir un cœur pour aimer une bonté infinie.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
On gagne beaucoup à s'acquitter fidèlement des exercices de piété les plus communs. Comme l'occasion de les pratiquer se présente souvent, c'est une source féconde d'actions vertueuses qui ajoutent sans cesse quelque chose au trésor de nos mérites.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Mon cœur vous désire, parce que vous venez du cœur de mon Dieu : je vous aime, et je vous embrasse avec toute l'affection dont je suis capable.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Celui qui veut parvenir à la perfection du saint amour doit être ménager de son temps, de l'application de son esprit, et des affections de son cœur : il n'en a pas trop pour l'exécution d'un si grand dessein.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Avoir plusieurs désirs et plusieurs amours dans un cœur sont comme plusieurs enfants sur une même mamelle, qui ne pouvant s'allaiter tous ensemble, chacun presse de son côté, et la source est bientôt tarie.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Rien ne doit plus nous humilier devant Dieu que la multitude de ses bienfaits, et la multitude de nos fautes.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Plaignons-nous le moins que nous pourrons des torts qui nous sont faits ; c'est chose certaine que, pour l'ordinaire, qui se plaint, pèche parce que l'amour-propre nous fait toujours ressentir les injures plut grandes qu'elles ne sont.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Entre les exercices des vertus, nous devons préférer le plus conforme à notre devoir, et non pas le plus conforme à notre goût.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
S'abstenir du mal est autre chose que faire du bien, quoique cette abstinence soit une espèce de bien ; c'est comme le plan de l'édifice.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
C'est en baisant amoureusement le pied de la justice de Dieu que le pécheur arrive assurément entre les bras de sa miséricorde ; et il faut tenir pour certain, que ceux qui espèrent en sa bonté, ne sont point confondus.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
À qui regarde l'éternité, ce qui est sujet au temps est peu de chose.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
La plus longue vie n'est pas la meilleure, mais celle qui est la plus occupée au service de Dieu.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
L'humilité repousse le démon, et conserve en nous les grâces du Saint-Esprit ; c'est pourquoi tous les Saints ont toujours honoré et chéri cette vertu plus qu'aucune autre des vertus morales.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il ne suffit pas d'être malade, parce que Dieu le veut ; mais il le faut être comme il le veut, quand il le veut, autant de temps qu'il le veut, et en la manière qu'il le veut.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il y a beaucoup de personnes qui se trompent grandement, en ce qu'ils croient que ceux qui font profession de la perfection, ne doivent point tomber en des imperfections, et particulièrement les personnes religieuses ; car les religions ne sont pas faites pour réunir des personnes parfaites, mais des personnes qui aient le courage de prétendre à la perfection.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il arrive souvent que nos passions dorment et demeurent assoupies ; et si pendant ce temps-là nous ne faisons provision de force pour les combattre et pour leur résister, quand elles viendront à se réveiller, nous serons vaincus au combat.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
L'obéissance est une vertu si excellente, que notre Seigneur a voulu se conduire tout le cours de sa vie par l'obéissance.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
La modestie est extrêmement recommandable, d'abord, parce qu'elle nous assujettit beaucoup, et en cela consiste son prix ; car tout ce qui nous assujettit pour Dieu, est d'un grand mérite ; parce qu'elle ne nous assujettit pas seulement pour un temps, mais toujours et en tout lieu.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Le support des imperfections du prochain est un des principaux points de l'amour que nous lui devons.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Les sacrements sont des canaux par lesquels Dieu descend à nous, comme par l'oraison nous montons à lui. Les effets des sacrements sont différents, quoiqu'ils n'aient tous qu'une même fin qui est de nous unir à Dieu.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Il ne faut point regarder qui est-ce qui nous annonce la parole de Dieu ; il nous doit suffire que Dieu se sert de ce prédicateur pour nous l'annoncer ; et puisque nous voyons que Dieu l'honore tant que de parler par sa bouche, comment pourrions-nous manquer de le respecter et de l'honorer ?
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Soyons bien véritables, simples et charitables en confession, c'est-à-dire accusons bien clairement nos fautes sans fard et sans artifice, faisant attention que c'est à Dieu que nous parlons, à qui rien ne peut être caché, et ne mêlant nullement le prochain en notre confession.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il y a bien de la différence entre avoir la cessation d'un vice, et avoir la vertu qui lui est contraire. Plusieurs semblent être très vertueux, qui n'ont pourtant point de vertus, parce qu'ils ne l'ont point acquise en travaillant.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Nous voudrions bien être invariables en nos résolutions, et nous ne voudrions pas qu'il nous en coûtât tant de peine pour les mettre en pratique ; mais cela ne se peut en cette vie, où nous aurons toujours à travailler.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il n'y a rien qui purifie notre entendement de ses ignorances, et notre volonté de ses affections dépravées, comme la prière et surtout la prière mentale.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Le péché n'est honteux que quand nous le commettons, mais étant converti en confession et pénitence, il est honorable et salutaire.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Pour mener une vie dévote il faut d'abord se purifier du péché, et le moyen de le faire, c'est le sacrement de pénitence.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
L'amour de Dieu et la dévotion ne sont pas plus différentes l'une de l'autre que la flamme l'est du feu, d'autant que la charité étant un feu spirituel, quand elle est fort enflammée, elle s'appelle dévotion.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
La médisance est une espèce de meurtre car nous avons trois vies : La vie spirituelle, qui consiste dans la grâce de Dieu ; la vie corporelle, qui consiste dans l'union de l'âme avec le corps ; et la vie civile qui consiste dans une bonne réputation. Le péché nous ôte la première, la mort nous ôte la seconde, et la médisance nous ôte la troisième.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Le jugement téméraire produit le mépris du prochain, l'orgueil et la complaisance de soi-même, et cent autres effets pernicieux entre lesquels la médisance tient des premiers rangs comme la vraie peste des conversations.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il est nécessaire pour n'être pas jugé de ne point juger les autres, et de se juger soi-même.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Gardons-nous soigneusement de proférer aucune parole déshonnête, car comme le poison du corps entre par la bouche, ainsi celui du cœur entre par l'oreille, et la langue qui le produit est meurtrière.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Les mauvaises conversations sont celles qui se font pour quelque mauvaise intention, ou entre personnes vicieuses et dissolues, et il faut éviter soigneusement toutes sortes de conversations.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Une sobriété continuelle et modérée est meilleure que les abstinences violentes faites à diverses reprises, et entremêlées de grands relâchements.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il est bon de mortifier la chair pour nous guérir de nos vices, mais il est surtout nécessaire de purifier nos cœurs et nos affections.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il fait bon de s'aimer sur la terre comme l'on s'aime au ciel, et apprendre à nous entre-chérir en ce monde comme nous le ferons éternellement en l'autre monde.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
N'ayons point honte d'être pauvres ni de demander l'aumône par charité. Recevons celle qui nous sera donnée avec humilité, et acceptons le refus avec douceur.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Aimons les pauvres et la pauvreté, car par cet amour nous deviendrons vraiment pauvres, puisque, comme le dit la sainte Écriture, nous sommes faits comme les choses que nous aimons.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Il ne faut jamais prendre aucun plaisir défendu, et il faut se priver, autant qu'il est possible, des plaisirs inutiles, quoique permis.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
La tristesse est comme un dur hiver qui fauche toute la beauté de la nature, et engourdit tous les êtres, car elle ôte toute suavité de l'âme, et la rend presque percluse et impuissante en toutes ses facultés.
Saint François de Sales ; Les remèdes aux tentations de la tristesse (1616)
Un saint triste est un triste saint.
Saint François de Sales ; Les remèdes aux tentations de la tristesse (1616)
Le secret d'arriver à l'amour de Dieu et du prochain, c'est d'aimer ; car comme on apprend à étudier en étudiant, ainsi apprend-on à aimer Dieu et le prochain, en l'aimant ; et ceux qui prennent une autre méthode se trompent.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Quiconque n'est point en la charité, est dans la mort ; et toutes les œuvres, quelque bonté apparente qu'elles aient, sont des œuvres mortes, et nul prix pour l'éternité.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Bienheureux sont les obéissants, car Dieu ne permettra jamais qu'ils s'égarent.
Saint François de Sales ; Une pensée pour chaque jour (1846)
Quand nous chantons les louanges de Dieu, il faut considérer que nous faisons le même office que les anges, quoiqu'en divers langages, et que nous sommes devant le même Dieu, en présence duquel les anges tremblent.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Grande folie est de vouloir être sage d'une sagesse impossible.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Qui veut chevir (jouir) de ses facultés, il faut user d'industrie.
Saint François de Sales ; Le traité de l'amour de Dieu (1616)
Les news de mon-poeme.fr
Vous aimez les citations d'auteurs célèbres ? Découvrez nos dernières citations sur le thème de l'ambition, dont cette citation de Victor Cherbuliez qui dit ceci : Il y a deux sortes d'ambitieux : les dévorants et les rongeurs, les premiers happent le morceau, les autres le grignotent à petits coups de dents.

La liste des auteurs populaires :