Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville

Quelques mots sur l'auteur :

La Rochefoucauld-Doudeauville

Militaire et homme politique français né le 19 février 1785 à Paris, Louis François Sosthène de La Rochefoucauld est mort le 5 octobre 1864 au château d'Armainvilliers situé dans la Seine-et-Marne.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 156 citations de La Rochefoucauld-Doudeauville :

Il y a perfidie à attaquer un être sans défense ; et lâcheté à ne pas le protéger.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 63 (1861)

L'ingratitude blesse, l'injustice outrage, l'insensibilité révolte, l'oubli et la légèreté détruisent.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 233 (1861)

Si le monde est léger dans ses soupçons, il est généralement vrai dans ses jugements.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 23 (1861)

La foi fait considérer les peines comme un bienfait.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 264 (1861)

Un tort se pardonne moins difficilement qu'une offense.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 42 (1861)

Le monde a le même effet sur la jeunesse que le soleil sur les plantes, il les alimente ou les dessèche.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 4 (1861)

L'homme le plus vertueux est celui qui travaille tous les jours à le devenir.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 116 (1861)

La vie est une lutte constante, et le monde est une arène remplie de débris.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 99 (1861)

La confiance se mérite, mais ne peut s'exiger.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 259 (1861)

Veillez sur vos pensées pour être maître de vos actions.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 199 (1861)

Les yeux entendent souvent mieux que les oreilles.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 96 (1861)

L'éducation est pour l'enfance ce qu'est l'eau pour une plante.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 8 (1861)

La sagesse hésite quand la sottise décide.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 291 (1861)

Deux caractères opposés arrivent quelquefois au même but par des routes différentes.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 284 (1861)

Il suffit d'inspirer le regret d'un tort sans toujours exiger son aveu.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 280 (1861)

L'exemple en dit plus que les paroles.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 273 (1861)

On entraîne les masses, et l'on raisonne les individus.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 272 (1861)

Le repos de la conscience est le seul bonheur véritable.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 265 (1861)

Le premier pas vers le bien est de sentir que l'on fait mal.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 254 (1861)

L'égoïsme est semblable au vent du désert qui dessèche tout.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 244 (1861)

La timidité est une paralysie morale.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 242 (1861)

Il faut conseiller les autres d'après leur caractère plutôt que d'après le sien.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 240 (1861)

Désir, volonté, force, tout manque au cœur qui se méprise.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 235 (1861)

Il n'y a qu'une âme qui ait beaucoup souffert qui sache apprécier le bonheur.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 230 (1861)

Le bonheur tue, et le chagrin laisse vivre.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 229 (1861)