Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville

Quelques mots sur l'auteur :

La Rochefoucauld-Doudeauville

Militaire et homme politique français né le 19 février 1785 à Paris, Louis François Sosthène de La Rochefoucauld est mort le 5 octobre 1864 au château d'Armainvilliers situé dans la Seine-et-Marne.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 75 citations de La Rochefoucauld-Doudeauville :

Ainsi que le soleil, la vérité se couvre quelquefois d'un nuage.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 174 (1861)

La jalousie qu'inspire la naissance est un hommage qu'on lui rend.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 147 (1861)

Il est souvent adroit d'ignorer un mauvais procédé.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 71 (1861)

La foi fait considérer les peines comme un bienfait.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 264 (1861)

Un tort se pardonne moins difficilement qu'une offense.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 42 (1861)

Le monde a le même effet sur la jeunesse que le soleil sur les plantes, il les alimente ou les dessèche.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 4 (1861)

L'homme le plus vertueux est celui qui travaille tous les jours à le devenir.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 116 (1861)

La confiance se mérite, mais ne peut s'exiger.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 259 (1861)

Veillez sur vos pensées pour être maître de vos actions.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 199 (1861)

L'éducation est pour l'enfance ce qu'est l'eau pour une plante.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 8 (1861)

La sagesse hésite quand la sottise décide.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 291 (1861)

L'exemple en dit plus que les paroles.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 273 (1861)

Le repos de la conscience est le seul bonheur véritable.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 265 (1861)

Le bonheur tue, et le chagrin laisse vivre.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 229 (1861)

Il y a des larmes pour le bonheur, il n'y en a pas pour les grands malheurs.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 228 (1861)

La défiance révolte, et la susceptibilité fatigue.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 212 (1861)

C'est le plaisir que l'on espère qui séduit ; mais c'est le bonheur que l'on trouve qui attache.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 193 (1861)

Les impressions de l'enfance s'effacent difficilement ; aussi faut-il tâcher qu'elles soient bonnes.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 181 (1861)

Les demi-mesures sont presque toujours illusoires.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 180 (1861)

Peu de gens méritent le titre d'honnête homme.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 178 (1861)

Toutes les fidélités s'ébranlent à la fois.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 176 (1861)

L'esprit de certains hommes est un serpent qui glisse sous la main à qui croit le saisir.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 165 (1861)

La passion porte la femme à se sacrifier, et l'homme à demander.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 155 (1861)

Les femmes empruntent souvent leurs défauts aux hommes.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 148 (1861)

Le temps dispose l'esprit à prendre des distractions que le cœur repoussait d'abord.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 146 (1861)